This Will Destroy You: Tunnel Blanket

Et c’est le groupe de post-rock This Will Destroy You qui gagne le “ou pas” du jour! Parce que franchement, leur dernier album Tunnel Blanket ne tue pas grand-chose. Oh, ce n’est pas qu’il est mauvais: dans son genre, à base d’ambiances plomblées, de morceaux instrumentaux lents et de saturation en pagaille, il est même plutôt bien. C’est juste que, quand un groupe – surtout texan – a un nom pareil, je m’attends à quelque chose de plus immédiatement brutal.

Si on prend comme exemple “Little Smoke”, premier des huit morceaux de l’album, on est bien en peine de trouver quelque incitation à remuer quoi que ce soit: début presque imperceptible, montée en puissance sur près de la moitié des douze minutes et final où on ne sait plus si c’est de la guitare saturée ou du hurlement. La destruction est là, mais elle se fait à petit feu. Le suivant, “Glass Realms” est encore plus zen, composé uniquement de plages planantes sur près de sept minutes.

Et vu que “Communal Blood”, le troisième de l’album, commence également dans le minimalisme pour budget de crise, on est en droit de se demander si on n’a pas raté quelque chose – ou acheté un disque vierge et ce que l’on entend est juste un effet de son imagination. Comme pour “Little Smoke”, la musique – toujours aussi oppressante – fini par se développer après plusieurs minutes.

Le reste de l’album est à l’avenant, à part peut-être le final popstalgique de “Killed the Lord, Left for the New World”. Si vous espériez un post-rock qui bouge à la Isis, God Is An Astronaut ou Monkey3, passez votre chemin: la musique de This Will Destroy You est du genre contemplative, comme peut l’être une balade dans Prypiat au crépuscule.

Cela dit, pour ceux qui cherchent des ambiances oppressantes, mais avec un petit air de ne pas y toucher, comme une bande originale de drame psychologique finlandais ou de jeu vidéo introspectif, Tunnel Blanket est parfait.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :