Un atelier pour les rôlistes

Atelier de forgeron de Louis Girard

Bonjour, je suis Alias et j’ai souvent des idées débiles. Comme tout le monde, en fait, sauf que moi, je les publie sur mon blog. La dernière en date consisterait à mettre en place un « Atelier du jeu de rôle » avec des ressources pour les gens qui veulent créer leur jeu (ou des bouts de jeu, genre scénario ou suppléments).

Cette idée n’est pas entièrement de moi, puisqu’elle est née d’une conversation à la Japan Expo, il y a un mois, avec un de mes contacts Facebook – celui qui était venu pour la dédicace. Je ne suis pas non plus le premier à l’avoir eue: il y a eu le G.E.A.R, Groupe d’entraide des auteurs rôlistes, qui était un excellent concept, mais qui n’a pas connu de mise à jour depuis 2014.

Cet atelier serait une collection d’articles touchant à un peu tous les aspects de la création de jeu de rôle: conception, mise en place d’idées, rédaction, travail en équipe, planification, illustrations, graphisme et mise en page, financement, distribution, etc. On pourrait y aborder des aspects très théoriques, mais également des côtés pratiques, voire des tutoriels.

Beaucoup de ces articles existent déjà. Il y a ceux du G.E.A.R, déjà; à vrai dire, comme je n’aime pas refaire ce qui existe déjà, je pense que ce serait même une excellente idée de bâtir cet Atelier sur la base du G.E.A.R.

Il y a aussi beaucoup de textes de « jeuderôlogie » (ou théorie rôliste) sur le site Places to Go, People to Be en français, sans parler des vidéos de conférences, dans des conventions ou lors de divers colloques.

J’en ai aussi écrit quelques-uns, comme l’Atelier de création, le débriefing de Tigres Volants et quelques autres, mais ils mériteraient une remise à jour (il y a encore des textes qui doivent parler de Pagamaker; c’est dire).

Après, je suis bien conscient que de tels projets ont souvent tendance à être lancé dans l’enthousiasme et que, sans un minimum de soutien, cet Atelier a de bonnes chances de pécloter dans son coin du web et finir par canner. Je me souviens encore douloureusement de la GARDE.

Du coup, cet article est un peu un ballon d’essai: qui serait intéressé à participer à ce projet et à le faire vivre? Il est clair que je ne vais pas y arriver tout seul – même si je veux bien essayer.

(Atelier de forgeron de Louis Girard, via Wikimédia Commons, sous licence Creative Commons, partage dans les mêmes conditions)

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. Axelle Bouet dit :

    Ca me parait régulièrement faire un peu l’essai manqué au rugby ce bidule.
    Mais j’en suis avec mes articles et contenus.
    Axelle Bouet Articles récents…Il était temps !My Profile

  2. Laurent dit :

    On a commencé quelques trucs ici aussi :

    sur les univers fantastiques (avec beaucoup de contributions de Lendraste) : http://portes-imaginaire.org/rubriques/creer-univers/
    sur la création d’un jeu lui-même : http://portes-imaginaire.org/rubriques/concevoir-jeu-de-role/

    Et le projet le plus difficile à faire partir :
    https://forges.portes-imaginaire.org

    Ca serait intéressant qu’il y ait quelque part un index de toutes ces ressources sur la création. En tout cas, ça m’intéresse de participer à ce projet !

  3. lendraste dit :

    Dans ce genre d’initiative, je me pose régulièrement une question : qui est légitime pour donner de « bons » conseils ? Ou même pour en juger, si l’on souhaite qu’un tel projet aboutisse à un contenu digne tant d’intérêt que de crédit ?

    Même si je joue et travaille sur des jeux de rôle depuis plus de 30 ans, je n’ai jamais été publié dans ce domaine (sauf en auto-édition-en-ligne). Je suis autodidacte et je suis plus intéressé par un tel contenu qu’à le réaliser, car je ne me sens que moyennement légitime. Résultat d’expériences personnelles, d’un peu de recherche et de beaucoup de travail, ce que je sais faire et que je m’efforce de retranscrire dans mes articles n’est qu’un partage relativement brut de mes compétences, teinté d’opinions et même de doutes.

    Je suis donc relativement réticent à m’engager moi-même dans cette aventure et d’autant plus méfiant et exigeant envers ceux qui s’y investiraient.
    lendraste Articles récents…Les Manuscrits de la Mémoire Morte : Cultures étranges d’AlméraMy Profile

    • Alias dit :

      Tu sais, même moi avec un (bientôt deux) jeux publiés, je ne me sens pas toujours légitime, tellement mes expériences me semblent loin de ce qui semble être la « voie normale » des auteurs de JDR. On m’a un jour dit à ce sujet « oui, mais toi tu es un ornythorinque ». Ce qui me convient parfaitement note.

      À ce stade, il fait essayer d’avoir une certaine dose d’humilité et dire d’emblée qu’on pose son expérience sur la table et que ce n’est pas forcément adapté à tous les projets.

      Il y a des éléments qui, à mon avis, restent suffisamment universels pour aider d’autres personnes.

  4. Erwik dit :

    Moi MOI moi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :