Valis Ablaze: Render

Valis Ablaze: Render

Une de mes théories sur le metal, c’est que c’est un genre fractal: aussi profond qu’on aille, il y aura toujours des sous-groupes qui apparaîtront. Dans le cas présent, Render, le nouvel album de Valis Ablaze, entre dans une catégorie que je qualifierais de metal progressif djent mélodique australien.

En effet, Valis Ablaze fait dans le metal progressif, avec des sonorités djent, mais mélodique et avec quelques touches électro et une approche presque pop qui me rappelle les groupes australiens du genre – Caligula’s Horse ou Voyager, notamment. Même si eux sont anglais. D’ailleurs, je pourrais aussi citer dans la liste les Norvégiens de Rendezvous Point, chroniqués récemment.

Dans son format, Render est tout ce qu’il y a de plus classique: dix pistes, quarante-huit minutes au compteur, rien qui ne passe la barre des six minutes, On est loin des clichés du prog, même metal.

Dès les premiers morceaux, la filiation est assez évidente: on a une musique qui rappelle beaucoup les parties les plus mélodiques de leurs compatriotes de TesseracT, surtout dans les sonorités djent. Mais là où TesseracT se permet des écarts parfois plus brutaux et techniques, Valis Ablaze reste résolument du côté de la mélodie.

On a ici, avec Render, un album très cohérent dans son style musical. Au reste, si les musiciens (et la production) sont au taquet, il n’y a pas vraiment d’instrument qui ressort. C’est très homogène.

On pourrait regretter l’absence de surprises, mais on se plaira également à constater un flow très agréable, qui embarque l’auditeur pour une aventure aux accents stellaires, sans pour autant le bousculer.

Certes, j’aurais peut-être aimé un peu plus d’audace, mais en l’état, Valis Ablaze réalise avec Render un album qui n’a pas grand-chose à envier à ses collègues en djent mélodique. Allez donc l’écouter sur Bandcamp.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :