Archives mensuelles : septembre 2012

26 articles

Autour de Barcelone

Cet article est le numéro 3 d'une série de 6 intitulée Barcelone 2012
Avouons-le: à Barcelone, nous sommes de touristes. Bon, on a bien un contact autochtone, en la personne de Monsieur Poulet, mais comme il a un peu autre chose à faire (genre famille et boulot) que nous coacher, on se débrouille. Du coup, on a tendance à prendre la route touristique.

Retour de Barcelone (attention: flashbacks en vue)

Cet article est le numéro 2 d'une série de 6 intitulée Barcelone 2012

Donc, voilà. Barcelone, c’était génial! Je ne vous en ai pas plus parlé, en partie à cause de la paranoïa “ne pas dire en ligne qu’on est en vacances à l’étranger” et, en partie, parce que je n’ai pas toujours eu le temps de faire des articles cohérents sur le sujet. Une semaine dans cette ville, c’est à peine suffisant. En fait, c’est juste assez pour se demander quoi faire vers la fin et pour se dire qu’en fait, une semaine de plus, ce ne serait pas de trop.

Au soleil de Barcelone

Cet article est le numéro 1 d'une série de 6 intitulée Barcelone 2012

Activité bloguesque réduite aujourd’hui – et sans doute également demain – pour cause de vacances à Barcelone, dans le but premier d’aller faire sa fête – ou fêter son anniversaire, c’est selon – à Monsieur Poulet.

Steve Hogarth & Richard Barbieri: Not the Weapon but the Hand

Encore un album bizarre. Ça devrait être le dernier avant un moment. J’espère. Donc, Not the Weapon but the Hand est le fruit de la collaboration entre Steve Hogarth et Richard Barbieri. Si le premier évoque instantanément Marillion, le second me fait immanquablement penser à la variété italienne, qui m’est moins insupportable que la variété française pour la seule raison que je n’en comprends pas les paroles.

John Carter of Mars

Nouvelle séance de rattrapage cinéma hier soir avec, pour une fois, un film que j’ai regretté de ne pas avoir pu voir au ciné: John Carter of Mars. On va résumer l’intrigue simplement: un Terrien de la fin du XIXe siècle, ancien soldat de la Guerre de Sécession, se retrouve sur une planète Mars habitée (et nommée par les autochtones Barsoom), impliqué dans une guerre civile.

 

Beardfish: The Void

Décidément, c’est la semaine des albums difficiles à chroniquer! Aujourd’hui, ce sont les rétro-progressifs suédois de Beardfish qui débarquent avec The Void, leur nouvel album. Difficile, d’abord parce que c’est du rétro-progressif, un genre qui parfois m’agace et aussi parce que, dans ce cas, ce sont les morceaux les plus “style-genre” qui me plaisent le plus.

Katatonia: Dead End Kings

Vous savez que vous aurez un problème pour chroniquer un album si, au bout de quelques minutes, vous vous dites “il est pas mal, le nouvel Anathema”, avant de vous rappeler que vous l’aviez déjà chroniqué il y a plusieurs mois et que, ce que vous écoutez à l’instant, c’est Dead End Kings, le dernier Katatonia.

 

Flattr: rapport pour août 2012

Cet article est le numéro 17 d'une série de 101 intitulée Bilans mécénat et création

Encore un “petit” mois pour les revenus Flattr: août se termine avec €2.19 de revenus (pour toujours €5 de dons) et à peine cinq clics. On va dire que c’est encore les vacances. L’article sur aFlattr recueille deux clics et €0.90, Dungeon Crawl Stone Soup récupère un nouveau clic et €0.80 et le coup de gueule surDiaspora ramène et €0.50, ce à quoi s’ajoute un clic sur mon profil Flattr pour €0.23.

Total Recall

La séance de cinéma d’hier soir a été précédée des dialogues suivants, d’abord jeudi: “On devait pas aller voir un film ce samedi?” – “Oui, mais j’ai oublié quoi”; puis vendredi: “Ah, ça y est, je me souviens de ce qu’on voulait aller voir au ciné et c’est normal qu’on est oublié: c’était Total Recall.” Logique.