Eolas vs. Besson: Fight!

Tiens, histoire de faire comme tout le monde et son petit chien, voici le pétage de râtelier du jour: leçon de droit de Maître Eolas à Luc Besson.

Maître Eolas est un avocat qui tient un blog dans lequel il y parle de droit et de justice; dans ce billet, il explique deux-trois choses au fameux tâcheron réalisateur/producteur français, auteur d’une tribune libre dans Le Monde sur le “fléau du piratage” (désormais accessible seulement en archive aux abonnés, mais encore lisible sur le blog des Nouveaux Cinéphilesen Somalie sur Internet.

Je m’excuse de sombrer dans le tendance façon blogosphère franco-française, parce que c’est un peu le gros buzz du jour. Mais je dois avouer que c’est toujours réjouissant de voir une célébrité tendance cuistre se faire remettre à sa place.

Parce que bon, on peut discuter des qualités de Besson en tant que réalisateur (quelqu’un qui a fait Le Cinquième Élément ne peut pas être totalement mauvais); en tant que juriste, il est nulle part (sans même parler de sa connaissance d’Internet, qui fait peine à voir chez quelqu’un qui n’est pas beaucoup plus vieux que moi).

Bref, allez lire ça — quand le site aura récupéré de l’orage…

(Photo: “Warsaw Pillow Fight 2010” par Kuba Bożanowski via Flickr, sous licence Creative Commons.)

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

7 réflexions au sujet de “Eolas vs. Besson: Fight!”

  1. Comme quoi on a des RSS qui se recoupent :-p
    Mis à part le côté sarcastique de Me Eolas que j’adore, j’ai aussi beaucoup aimé les lignes sur cette particularité française de faire voter des lois en double (triple, quadruple etc.) lorsque l’état n’est pas assez prompt à user du gros bâton. Comme quoi ça paye toujours de prendre les gens pour des cons (surtout chez nous, manifestement) !!!

    Répondre
    • En fait, le lien m’est parvenu via la foule de rôlistes d’ultragauche qui fréquentent les mêmes forums que moi. Je ne suis pas ce blog de façon soutenue.

      Pour ce qui est de prendre les gens pour des cons, le fait que ça fonctionne signifie probablement quelque chose de pas très flatteur pour la population française.

      Répondre
      • Meh. Dois-je rappeler que notre cher Président a été élu grâce aux voix des ouvriers et de la “petite main d’oeuvre” qui comptait sur lui pour diminuer les taxes / augmenter les bas salaires / changer l’eau en vin ? Ca en dit long aussi.

        Accessoirement, avec l’anniversaire de l’abolition de la peine de mort, on voit pas mal de reportages / fictions sortir, où l’on comprend très bien qu’une partie des français n’a rien, mais alors rien compris au principe de Justice. D’ailleurs, s’il n’y avait pas eu Badinter, je suis sûr que le “Loft Couloir de la Mort” battrait des records d’audience sur Télé Fachos n°1 😎

        Répondre
        • Sans vouloir refaire le film, je soupçonne que les multiples campagnes autour du thème de l’insécurité n’ont pas non plus été étrangères à son élection. La peur et le discernement font rarement bon ménage.

          EDIT: en passant, ce commentaire est le centième. :p

          Répondre
  2. Merci pour ce billet et pour le lien Alias ! La discussion en elle-même est déjà très intéressant et je ne connaissais pas Me Eolas, et il y a une foultitude de choses intéressantes à lire chez lui.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :