Quantum Fantay: Dancing in Limbo

Quantum Fantay: Dancing in Limbo

Décidément, on n’arrête plus les space-rockers belges de Quantum Fantay: je n’avais pas sitôt chroniqué leur précédent album, Terragaia (paru en 2014) que voici le nouveau, Dancing in Limbo!

Pour ceux qui ne connaissent pas ce genre hautement ludique qu’est le space-rock, c’est un croisement entre ce que le rock progressif a produit de plus psychédélique, le rock électronique et l’électro pure et simple, avec en prime des inspirations ethno. C’est à la fois planant et bondissant.

Comme ce sont de petits rigolos, Quantum Fantay n’a pas pu s’empêcher de mettre une grosse blague dans la liste des morceaux: il y en a quatre, qui font chacun onze minutes et, respectivement, douze, treize, quatorze et quinze secondes. Et ils s’appellent “Nimbo”, “Rimbo”, “Cacimbo” et “Limbo”.

Le truc avec le space-rock, c’est que soit on aime, soit on déteste; dans le second cas, pas la peine d’insister, mais dans le premier, c’est difficile de dire pourquoi c’est cool et pourquoi ça ne l’est pas. C’est un peu le cas de ce Dancing in Limbo, que j’aime personnellement pour ce côté “SF des années septante”, planant et positif.

Fondamentalement, j’aime beaucoup cet album: je trouve qu’il s’écoule de façon limpide; le space-rock de Quantum Fantay est simple – je n’oserais pas dire “minimaliste”, au vu du genre – élégant et maîtrisé. Même si, pour le genre, ce n’est pas furieusement original, on baigne dans une ambiance musicale homogène du début à la fin.

Je ne connais pas beaucoup de groupes qui font ce genre de musique (je crois que je dois arriver à quatre noms), mais Quantum Fantay sont assurément parmi les meilleurs et ce Dancing in Limbo est excellent. Je vous le recommande donc avec enthousiasme.

Vous pouvez le retrouver en intégrale sur Progstreaming, mais je vous en mets un teaser en-dessous.

 

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :