Radio-Erdorin, épisode 6

Radio-Erdorin S1E6 – Octobre 2018
Cet article est le numéro 6 d'une série de 6 intitulée Radio-Erdorin

Sur les talons de l’épisode hors-série du mois passé, voici le sixième épisode de Radio-Erdorin, consacré aux chroniques musicales d’octobre 2018. Il est disponible sur YouTube et sur Peertube, avec sa playlist d’accompagnement.

Ce nouvel épisode est à mettre sous le signe d’un nouvel équipement: j’ai acheté un Canon M50, avec lequel j’ai enregistré cet épisode. J’ai choisi cet appareil pour deux raisons: pour sa compatibilité – avec une bague d’adaptation – avec la palanquée d’objectifs que j’ai pour mon 5D Mk III et pour sa capacité à filmer au format 4K.

Cette dernière demande un peu d’explication, car vous aurez peut-être constaté que l’épisode est lui toujours au format Full HD (1920×1080 au lieu de 3840×2160). L’idée, c’est de filmer toute l’épisode d’un coup au lieu de devoir changer de cadrage pour le début et pour la fin. Le format 4K permet de resserrer le cadrage au montage sans perdre de qualité.

OK, l’idée est aussi d’avoir un nouveau gadget cool. Ce qui, en soi, a causé presque plus de problèmes qu’il n’en a résolu. D’abord, j’ai eu de gros soucis avec la mise au point. Soit j’utilisais l’autofocus servomotorisé et l’appareil faisait constamment la mise au point (genre, pendant que je parle), soit j’utilisais sa version plus traditionnelle et la mise au point ne se faisait quasiment pas.

J’ai peut-être raté un chapitre dans le mode d’emploi (que je n’ai pas lu), mais je me suis retrouvé avec au moins trois versions complètes de l’épisode, inutilisables car floues. Au final, j’ai dû utiliser la mise au point manuelle de l’objectif pour avoir une image satisfaisante.

Ensuite, je me suis aperçu que le Canon M50 n’a pas exactement la durée de vie de batterie la plus longue du monde. L’engin a calanché après moins d’une heure d’enregistrement, bien évident en plein milieu de séance. Il y eut beaucoup de jurons.

Enfin, je ne sais pas si vous avez déjà fait joujou avec des fichiers vidéos au format 4K, mais on est à des tailles de l’ordre de 1 GB par minute. Déjà, ça prend de la place sur le disque dur – même avec un disque de 1 TB – et, ensuite, c’est un peu compliqué à gérer dans le logiciel de montage.

Fort heureusement, sur ce dernier point, Premiere (le logiciel de montage en question) a un outil de substitution “à la volée”, qui permet de travailler avec des fichiers plus petits, qui sont ensuite reconvertis en plein format à l’exportation.

C’est très pratique. J’ai beau avoir une machine pas trop poussive (genre MacBook Pro avec 16 GB de RAM), il ne faut pas trop lui en demander non plus. Après, c’est quelque chose qui finit par se payer au montage final, qui prend des plombes – littéralement.

En plus, l’épisode est comme moi: il a grossi, avec près de vingt minutes. Au final, j’ai quand même l’impression d’avoir un épisode de meilleure qualité. J’ai mis le micro plus proche, aussi, et, avec quelques bricolages sur l’amélioration du son, j’arrive à un résultat plutôt pas mal. Je crois.

Après, c’est un peu à vous de me le dire, aussi. Je ne peux pas dire que c’est la grande foule sur ma chaîne et les commentaires viennent surtout des copains, alors sans retour critique, je vais continuer à faire à ma sauce, à évoluer par petites touches.

Naviguer dans cette série

Radio-Erdorin, épisode 5

Also published on Medium.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. et dès que je dégage un peu de temps, j’irai commenter un peu plus du côté sombre…

  2. Imaginos dit :

    J’ai juste écouté et quasiment pas regardé, mais je vais quand même faire deux pinaillages sur le texte pour que tu te sentes moins seul.
    Il y a deux choses que tu dis qui ont suscité chez moi un sourire narquois :

    “leurs compatriotes également roumains” (c’est un peu le propre d’un compatriote, d’avoir la même nationalité) ;
    “on se retrouve le mois prochain, en novembre” alors que ta vidéo a été mise en ligne le 9 novembre.

    Voilà voilà, j’ai l’air de me moquer comme ça mais ça se voulait un peu constructif quand même. 😉
    Imaginos Articles récents…Actualités rôludiques de saisonMy Profile

    • Alias dit :

      C’est un petit peu le défaut de parler en semi-impro: on donne dans le pléonasme et dans le Captain Obvious.

      Cela dit, pour le “mois prochain”, vu qu’il s’agit de chroniques datées de novembre, ça peut se justifier.

      Mais tu as le droit d’être narquois. Au moins ça prouve que tu suis.

  3. Pilgrimwen dit :

    C’est courageux et génial comme podcast ! J’ai donné, par le passé 🙂 Désormais, je n’ai plus de logiciel de montage donc nada… Les vestiges de ce glorieux passé, ici : https://www.dailymotion.com/playlist/x3zed3

    😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :