Blog à part Rock et metal progressifs, science-fiction, jeu de rôle et divagations de vieux gauchiste; maison fondée en 2002
Seasons: The Inner Path

Seasons: The Inner Path

Le rock progressif, en général, est un genre qui semble beaucoup aimer les concept-albums. Cependant, il y a concept-album et concept-album. Dans le cas du groupe français Seasons, leur concept album The Inner Path se décline à la fois sous la forme d’un album, mais aussi d’une fiction audio.

Seasons est une formation de metal progressif parisienne principalement composée du chanteur et auteur ego (oui, en minuscule) et du musicien et compositeur Alex. S’y ajoute une dimension narrative et graphique, cette dernière étant l’œuvre de l’illustrateur Pascal, jusqu’à sa soudaine disparition cette année.

J’ai choisi de prendre l’album qui combine narration et musique; sous cette forme, on n’a que les quatre premiers épisodes enregistrés (sur les dix prévus) et les chansons qui vont avec. On a donc un total de huit pistes, pour un peu moins de trois quarts d’heure.

L’alternance des narrations, qui ont leur propre bande-son symphonique, et des pistes musicales, donne à cet album une ambiance particulière. L’histoire, est au départ celle de deux personnes qui marchent autant pour s’éloigner de leur vie et pour se retrouver eux-mêmes. Elle a un côté surréaliste, intemporel, même si on l’imagine ancrée dans le présent, et semble basculer vers le fantastique au fur et à mesure que l’on avance.

Musicalement, dans les parties chantées, Seasons propose un metal progressif qui rappelle celui de Pain of Salvation. L’accent est plus mis sur l’énergie, et un peu aussi sur l’ambiance, que sur la technicité, mais ce n’est pas plus mal. Du coup, c’est un prog-metal plutôt accessible.

J’avoue volontiers que je suis plus impressionné par le concept transmédia de The Inner Path que par les qualités musicales. Non que ces dernières soient médiocres, loin de là, mais je trouve que Seasons reste assez classique sur ce point. La narration en elle-même pointe vers une histoire autrement plus intéressante et la combinaison des deux est très bien pensée.

Si l’on en croit le site web de Seasons, il devait également y avoir une bande dessinée qui accompagnait le projet. Je suppose que ce volet a été mis en suspens suite au décès du graphiste, mais on peut voir des exemples dans les versions vidéo des parties narratives.

Seasons propose, avec The Inner Path, un projet transmédia ambitieux et qui a beaucoup de qualités. Si vous ne vous y intéressez que par l’aspect musical, vous risquez d’être un peu déçu, même s’il y a de belles choses dans ces quatre premières pistes.

Je vous invite néanmoins à le découvrir, sur leur site officiel et sur Bandcamp.

Bonus: la vidéo de « Crows Procession » (version chantée)

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Seasons: The Inner Path”

%d blogueurs aiment cette page :