On reprend les Progressions!

Depuis le temps, vous devriez avoir compris que, comme auteur branlo, je me pose un peu là. Si je n’ai pas d’idées, je n’écris pas et, soudainement, quand j’en ai, je balance cinq mille mots en une semaine. Bon, dans le cas présent, on n’en est pas à ce deuxième extrême, mais j’ai soudainement eu envie de me relancer dans l’écriture de “Progressions”.

NaNoWriMo 2015: Mishun Akumplished!

NaNoWriMo 2015 Wineure

Ayé, c’est fait, c’est bouclé: un vainqueur est moi! Quoi donc? Tout simplement les 50 000 mots de Progressions – Échos de l’Arbre-monde, le texte que j’avais décidé d’écrire dans le cadre du défi NaNoWriMo 2015National Novel Writing Month – dans lequel je me lançais pour la première fois cette année.

 

NaNoWriMo 2015

NaNoWriMo 2015

Bon, ce n’est pas que ça me démange très intensément, mais l’envie de participer cette année au NaNoWriMo – pour National Novel Writing Month – me titille depuis un moment. Ce n’est pas tant par envie d’être tendance, mais surtout parce que c’est l’occasion de me sortir les doigts opposables de là où le soleil ne brille jamais et de finir par poser sur papier une idée qui me trotte dans la tête depuis quelques temps.

Un océan de visages

Nightwish à Colmar

Il y a des jours où la musique me parle. Et il y a des jours un peu tous les jours. Dans le cas présent – et même si je ne suis pas convaincu par l’ensemble – ce sont deux morceaux en particulier de Endless Forms Most Beautiful, le dernier album de Nightwish, “Alpenglow” et “The Greatest Show on Earth”, qui m’ont inspiré ce petit texte de fiction.