Blog à part le retour du remake du reboot reloaded (épisode IV)

The Tangent: Le Sacre du Travail

Sacré The Tangent! Fidèle au poste, toujours là quand il s’agit de faire du rock progressif à la façon des années 1970 (ce groupe faisait du rétro-prog avant que ça ne devienne cool, si tant est que cela ne l’ait jamais été) et des concept-albums abscons, comme Le Sacre du Travail, ode caustique et symphonique à la vie moderne.

Pour faire un album de The Tangent, c’est assez simple. Prenez une bonne mesure de Genesis, autant de Yes, quelques pincées d’autres groupes de rock progressif de la même époque, ajoutez-y un peu de recul et un grain de sel; mélangez bien le tout: quand ça fait des grumeaux, c’est beaucoup moins bon. Servez chaud!

La recette est donc prouvée et éprouvée – ce qui ne signifie pas que, parfois, elle n’est pas éprouvée comme dans “épuisée”; voyez leur dernier album, Comm – et, dans le cas de cet album, elle fonctionne plutôt bien.

Le Sacre du Travail est censément construit comme une symphonie classique, avec six mouvements et une “épiphanie assourdie”; les mouvements oscillent entre trois et vingt-deux minutes, ce qui nous prouve sans hésitation que c’est bien du rock progressif. Au total, un peu plus d’une heure, à laquelle il faut rajouter deux morceaux bonus anecdotiques (un live ultra-court et une version retravaillée façon Radio Edit).

La construction fonctionne plutôt bien et, si l’ensemble n’est pas toujours très homogène, les passages instrumentaux sont d’une grande maîtrise et ceux chantés, si je les trouve un ton en-dessous, sont tout de même de très bonne qualité.

Au final, The Tangent signe, avec Le Sacre du Travail, un album globalement très bon, où des moments de pur génie côtoient des passages plus ennuyeux. Du bon et du moins bon, donc, mais où le bon (voire l’excellent) domine largement. Recommandé à tous les prog-heads qui lisent ces lignes (moins aux autres, parce que c’est quand même très typé).

Bonus: le teaser de l’album:

http://www.youtube.com/watch?v=9cuyvj44xnQ

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :