“Le Matin des Magiciens”, de Jacques Bergier et Louis Pauwels

J’ai déjà lu des trucs bizarres, mais je crois que Le Matin des Magiciens, de Louis Pauwels et Jacques Bergier, remporte le pompon.

D’une part, ce n’est pas exactement un roman, même s’il contient des éléments romanesques. Ce n’est pas non plus un ouvrage documentaire, même s’il parle d’événements et de personnages historiques. Ça pourrait être une sorte de manifeste, mais sous une forme particulièrement bâtarde.

Objectivement, c’est un mélange d’apparence assez bordélique de témoignages discutables, d’extraits d’ouvrages obscurs, de théories plus ou moins fumeuses et d’expériences personnelles forcément subjectives. Dans les faits, l’ouvrage se veut une introduction à la « réalité fantastique », un principe qui propose d’injecter du fantastique dans le rationnel pour tenter de le faire avancer.

Autant le dire tout de suite : ce n’est pas jeune (il a été écrit vers 1959-1960, soit il y a un peu moins de cinquante ans) et ça se sent dans le style d’écriture. Quelque part, c’est à peu près aussi daté que les bouquins d’érudition de la fin du XIXe siècle – que ce présent livre fustige, d’ailleurs. À la lecture, ce style s’ajoute au côté bordélique de la structure. En d’autres termes, j’ai connu plus lisible.

Cela dit, la richesse est dans le contenu, surtout pour le rôliste moyen. On peut ne pas aimer la thèse de la « réalité fantastique » ou douter des exemples et témoignages, Le Matin des Magiciens regorge d’idées, d’images, d’anecdotes et d’accroches pour toute sorte de scénarios pulp ou contemporains fantastiques. Surtout si on considère les deux thèmes principaux : l’alchimie et les nazis. J’aurais lu ce truc à quinze ans, je n’aurais jamais touché à D&D : trop fade…

Un livre pas facile d’approche, mais qui donc est une source richissime pour tout rôliste qui s’intéresse à l’occulte, aux conspirations et au fantastique contemporain.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

4 réflexions au sujet de ““Le Matin des Magiciens”, de Jacques Bergier et Louis Pauwels”

  1. Ha ben moi je l’ai lu à 15 ans et ce livre m’a marqué en effet. Je l’avais cherché pendant longtemps après avoir lu du même auteur Histoire Magique de L’Histoire de France et surtout Les Livres Maudits qui donnent de vrai exemple de livres que l’histoire a tenté d’effacer. Il y a entre autre dans ce dernier ouvrage un compte rendu très intéressant de la création de l’église de Scientologie.

    Répondre
  2. En fait, ce sont plutôt des ouvrages de Bergier. Et sur le coup, je pense qu’ils sont très difficilement trouvable, j’ai personnellement mis 10 ans à retrouver un exemplaire des livres maudits que j’avais lu en bibliothèque.

    Répondre
    • J’en ai retrouvé les références sur LibraryThing et c’est Pauwels qui est cité sur la couverture, curieusement.

      Bon, c’est dans la collection “gros pipeau” de chez J’ai Lu, avec les anciens astronautes et les bases lunaires extraterrestres; effectivement ça risque d’être dur à trouver.

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :