Alice Cooper et Apocalyptica à Montreux

Ça faisait longtemps!

Hier, je suis allé avec un pote — qui n’est autre que notre Webmaster préféré — voir Alice Cooper et Apocalyptica faire les zazous sur la scène de Montreux. Un grand moment de musique qui fait pousser les cheveux et de secouage de tête dans tous les sens. Avec, au final, des courbatures dans des endroits absurdes, les oreilles bouchées et mal aux mains; c’est plus de mon âge, ce genre de conneries — encore que, au vu du public, je devais être dans la moyenne (Alice Cooper lui-même ne pousse pas les statistiques vers le bas…).

Apocalyptica, c’est quatre nordiques dans le vent, qui n’ont rien trouvé de plus intelligent que de faire des reprises de métal lourd (principalement du Metallica) au violoncelle. Genre, “ne dites pas à ma mère que je fais du heavy-metal, elle croit que je suis violoncelliste dans un quatuor classique.” Eh bien je ne savais pas qu’on pouvait faire ce genre de trucs avec un violoncelle. Notamment le soulever à une main… Le public attendait surtout les reprises, mais leurs compositions originales sont aussi très bien.

Quant à maître Alice, il est fidèle à lui-même. Alors que je faisais la remarque qu’il n’a pas beaucoup changé son spectacle en vingt ans, faisant référence à une vieille VHS de sa tournée “The Nightmare Returns”, une spectatrice voisine répondit “plutôt quarante”. C’est très exagéré: il n’est dans le business que depuis trente, trente-cinq ans… Toujours est-il qu’un on a eu droit aux standards du grand-guignol coopérien: la dominatrice et son fouet, les jets d’hémoglobine, la guillotine, les sbires-épouvantails, la résurrection façon Frankenstein. Mention spéciale à la danseuse (et son déguisement final de Paris Hilton).

On a dû fuir un peu vite, pour cause de train, mais pas avant d’avoir pu déguster un “Poison” en rappel (c’est dingue ce que les chansons de Bon Jovi peuvent avoir comme succès…). Détruits, mais contents.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :