Abou Mina: patrimoine en voie de disparition

dsc01213.jpg Non loin d’Alexandrie, on trouve le monastère d’Abou Mina. La version que l’on voit de loin est de construction récente: inaugurée vers 2005. C’est un grand centre de pélerinage de l’église copte orthodoxe.

Juste à côté du complexe moderne, on trouve les ruines d’un centre beaucoup plus ancien, puisque le pélerinage était déjà connu du temps de Constantin, au IVe siècle. C’est en fait le plus ancien site de pélerinage chrétien reconnu à ce jour et une des plus anciennes églises jamais mises à jour. Le site est d’ailleurs reconnu par l’Unesco comme faisant partie du patrimoine de l’humanité.

Ce qui ne l’empêche pas de disparaître peu à peu, sapé par les affleurements de la nappe phréatique, sans que cela n’émeuve guère les autorités.

Naviguer dans cette série

Siwa: aventures dans l’oasisLe Caire: séquence… abrasion

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :