Achats à chier

The New Fred Meyer

Une des constantes de mes interactions sociales via Internet (= Facebook), c’est la litanie de trucs poucraves mis en vente. Récemment, c’était un Monopoly à thématique Zelda. Bon, perso, la franchise Zelda me laisse froid pour cause d’absence de console, mais je comprends le souci.

En fait, je vois le même problème dans ce genre de produits que dans ceux qui exploitent la nostalgie des geeks: comme je l’ai déjà mentionné, la nostalgie ressemble de plus en plus à un outil marketing pour vendre des trucs moisis à des quadras qui n’ont pas de mémoire.

Mais, plus généralement, le problème de cette approche marketing a été assez bien résumé par Coluche – c’est dire si c’est récent:

Quand on pense… Qu’il suffirait que les gens ne les achètent plus pour que ça se vende pas !

Sauf que les gens achètent. Après, je ne sais pas qui sont « les gens », mais visiblement, il y en a plein.

Il faut quand même dire que faire un Monopoly sur un thème donné, ça ne doit pas être très compliqué: tu achètes la licence en question (c’est sans doute ce qui coûte le plus cher) et tu calques les mots-clés et les visuels de la licence sur les différents éléments du jeu, et vogue la galère! Même moi je devrais être capable de le faire.

Le plus étonnant, c’est peut-être qu’il y a encore des gens qui jouent au Monopoly. Sauf qu’à mon avis, c’est typiquement le genre d’objet qui va finir dans un placard et, dans le meilleur des cas, être joué une ou deux fois avant de finir à cinq euros dans un vide-grenier.

Et on touche un peu là au cœur du problème: on achète (ou on reçoit) de plus en plus d’objets qui ont l’air cool – pour une valeur de « cool » dépendant en grande partie de l’acheteur – mais qui, au final, n’ont aucune utilité, sinon d’encombrer des étagères et d’accumuler de la poussière.

Vu que la saison plaisir-d’offrir-joie-de-recevoir avance à grands pas, il est peut-être temps de poser quelques principes à l’usage de vos proches et de privilégier les cadeaux qui ont une chance non quantique d’être un jour utilisés. Pour ma part, je vise surtout des livres, des séries télé que j’ai envie de voir et, idée récente, des expériences. Genre, un stage de brassage de bière.

Je soupçonne que l’âge joue aussi: à presque cinquante ans: il n’y a plus grand-chose que je rêve de posséder et que je ne puisse pas me payer moi-même si j’en ai envie, en plus du fait que, comme je l’ai déjà expliqué, je ne manque pas de merdouilles qui encombrent.

Offrez peu, offrez bien, évitez les armoires normandes ou les statues en bronze du genre « L’Agriculture embrassant l’Industrie 1937 » (comme lu récemment dans un texte de Jean Yanne). Privilégiez l’immatériel et le culturel. Ou alors des trucs qui se mangent (ou se boivent), c’est pas mal non plus.

Ah, et joyeuses fêtes, bien sûr!

(Image: « The New Fred Meyer on Interstate on Lombard » par Lyza via Flickr sous licence Creative Commons, partage dans les mêmes conditions.)

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. psychee dit :

    Faites comme moi, ne vous attachez qu’à ce qui a du sens, ou de l’utilité ^^
    Résultat ? je peux pas jeter mes bouquins, mais j’en ai rien à fiche des fringues usées, ni de les remplacer, sauf si besoin^^
    psychee Articles récents…Reprise du boulotMy Profile

  2. Roboduck dit :

    Je suis bien d’accord avec cela et c’est une tendance dans laquelle je suis depuis bien des années déjà.

    Quant à faire un Monopoly toi-même, voilà qui me semble une excellente idée, surtout que tu as déjà un univers à exploiter sans en payer la license… Monopoly Tigres Volants, avec Fantir Paradeplatz à 20’000 crédits 🙂
    Roboduck Articles récents…MinivillesMy Profile

  3. Bien d’accord. Et même pas besoin d’avoir bientôt 50 piges (congrats / condoléances) pour être déjà encombré et écœuré de trop de sales trucs inutiles.
    Offrons des places de concert, du culturel, de la bouffe.
    Saint Epondyle Articles récents…Détroit au zénith de ParisMy Profile

  4. Gromovar dit :

    Pas mieux que toi.
    Gromovar Articles récents…Who wants to live forever ?My Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :