Agents of SHIELD, saison 3.5

Agents of SHIELD Saison 3

Suite et fin de ma chronique sur la saison 3 de Agents of SHIELD. Ouais, j’avoue: sur ce coup, je me suis fait avoir par pause hivernale de cette série – remplacée pendant cette période par la deuxième saison de Agent Carter. À ma décharge, le dernier épisode de cette première moitié n’aurait pas dépareillé en fin de saison.

Parce que, du coup, on se retrouve avec une saison qui s’articule en deux temps: d’abord, le sauvetage de Jemma, bloquée sur une planète lointaine après avoir été absorbée par le portail, puis devoir gérer la menace qui est revenue sur Terre au travers de ce même portail.

Et, comme menace, elle se pose un peu là! Si on dit souvent que si le méchant est réussi, l’histoire l’est aussi, je trouve que Hive – le méchant, donc – l’est particulièrement: des pouvoirs impressionnants, un plan qui tient à peu près la route et un mélange entre une psychologie extra-terrestres et des émotions humaines.

De plus, un peu comme dans Babylon 5, les créateurs de la série se paient le luxe de nous jouer le jeu de la vision d’avenir qui se réalise, mais pas tout à fait comme on s’y attendait. Pas très original, certes, mais bien tourné (et comme je déteste les prophéties, ça m’amuse toujours).

Disons les choses ainsi: cette seconde partie de la saison 3 ne change pas particulièrement mon opinion sur Agents of SHIELD, qui est une série que j’aime beaucoup et qui donne pas mal de structure à l’Univers cinématique Marvel.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :