Agents of SHIELD, saison 3

Agents of SHIELD Saison 3

Et hop! Une troisième saison pour Agents of SHIELD, la série de l’univers cinématique Marvel qui, en se focalisant sur le pendant humain des Avengers, fait le lien entre les divers films. Bon, dans le cas présent, ce n’est pas vraiment le cas et c’est peut-être un peu dommage.

Le principal changement de cette saison concerne Skye, qui en même temps qu’elle s’était découvert des pouvoirs surhumains dans la précédente saison, avait également appris l’histoire de sa vraie famille et, du coup, récupéré son vrai prénom: Daisy.

Coulson a du mal à s’y faire et, pour tout dire, moi aussi, mais bon.

Toujours est-il que, dans cette troisième saison, le SHIELD abandonne quelque peu son statut de paria et se retrouve à gérer plusieurs problèmes: d’une part, l’émergence des Inhumains, des personnes qui, soudainement, se voient dotés de pouvoirs extraordinaires; d’autre part, l’arrivée d’une nouvelle agence gouvernementale officielle qui veut faire du SHIELD à la place du SHIELD; et, enfin, Grant Ward qui cherche à remonter Hydra pour s’en servir comme une arme dans sa vengeance contre le SHIELD.

Autant dire que, dans cette nouvelle saison, il y a de l’action – sans parler de la montée en badassitude de Fitz et Simmons. D’une certaine manière, on peut se dire que Agents of SHIELD sort enfin de l’ombre de l’univers cinématique Marvel et existe enfin pour elle-même; d’un autre côté, je regrette un peu cette absence de lien qui faisait la valeur ajoutée de la série.

Il y a aussi quelques retournements bien vicieux, que je vous laisse découvrir. Bon, ce n’est pas au niveau du milieu de la première saison, mais ça reste quand même pas mal.

En fait, « pas mal » est un assez bon résumé de cette saison. J’ai du mal à retrouver l’excitation de la fin de la première saison et du début de la deuxième, mais ça reste plutôt plaisant, avec des moments franchement réussis.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Alias dit :

    Petite note en passant: je pensais que c’était l’intégralité de la saison, mais il semble qu’il m’en manque encore la moitié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :