Agnost Dei: Tree of Life

Mini-billet pour attirer votre attention sur Tree of Life, un mini-album – en fait, une sorte d’échantillon gratuit, disponible sur le site du groupe (en passant hélas par le fort pénible site de téléchargement Rapidshare) – du groupe russe de métal progressif Agnost Dei. En un peu moins de vingt minutes, le groupe fait là une assez brillante démonstration de son savoir-faire.

Tout n’est certes pas parfait: le chanteur a tendance à en faire des tonnes et la production est un peu à la ramasse, mais cela n’est pas grand-chose en regard de la qualité des compositions et de l’habileté des musiciens. Sans parler de leur compétence en matière de jeu de mots, comme en témoigne le nom du groupe.

On trouve dans ces trois morceaux une assez forte influence Symphony X, mais avec nettement plus d’inventivité. À mi-chemin entre le métal progressif et le métal symphonique (il leur manque une chanteuse pour faire le carton plein), Agnost Dei mérite sa place sur la scène internationale. En espérant que ces trois premiers morceaux ne soient bien que le prélude d’un Songs of Dying Stars qui, s’il tient les promesses de ce Tree of Life, va dépoter sévère.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Agnost Dei: Tree of Life”

%d blogueurs aiment cette page :