Alcest: Kodama

Alcest: Kodama

Pour rester dans la catégorie des albums qui flirtent avec le post-rock et autre chose, le duo français Alcest est un coutumier du genre et son nouvel opus, Kodama, perpétue sa recette post-rock + black-metal + ambiante.

Neige et Winterhalter sont toujours aux commandes et si cet album est objectivement un poil plus brutal par moments que le précédent – retour des hurlements black-metal – il n’en reste pas moins très classique, dans la ligne du groupe. C’est une musique aérienne, principalement instrumentale, mais parfois ponctuée par des vocaux en français.

Avec sept titres, de quatre à neuf minutes, et un peu moins de cinquante minutes, Kodama mise beaucoup sur les longues plages musicales, ce qui correspond très bien avec son style, tout en ambiances et aux rythmes lents ou mid-tempo, modulo quelques fulgurances (« Oiseaux de proie »).

J’ai appris récemment qu’Alcest est un projet né de la vision qu’a eu Neige alors qu’il était enfant, celle d’un monde des rêves ou d’une Faërie qui se situerait juste au-delà de la perception humaine. L’histoire est belle et colle bien avec la musique – et vice versa.

J’avoue: même sans connaître le concept derrière, la musique d’Alcest me parle, depuis son Souvenirs d’un autre monde. Kodama ne fait pas exception: c’est un album qui n’a peut-être pas l’incroyable grâce de Shelter et il reste très appuyé sur une « formule Alcest », mais il reste spectaculaire dans ses ambiances et dans sa maîtrise.

L’album est disponible à l’écoute et au téléchargement (pour un très raisonnable $7) sur Bandcamp. Si ce genre d’ambiance vous parle, c’est à ne pas rater; sinon, c’est à essayer. Enfin bref, c’est à écouter d’urgence. Comme un peu tous les albums d’Alcest, en fait.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :