Alexandrie: du neuf avec du vieux, et réciproquement

Comme la plupart des cités avec un passé conséquent, Alexandrie a été bâtie en grande partie sur le recyclage: on retrouve des pierres couvertes de hiéroglyphes (parfois posées à l’envers) dans le socle de la colonne dite de Pompée et des pierres que l’on suppose venir du Phare dans le fort du XVe siècle construit sur son emplacement. Et je vous passe les sarcophages gréco-romains convertis en baignoires.

Mais trouve également l’ultra-moderne Bibliothèque d’Alexandrie, résurgence contemporaine des mythiques archives de l’Antiquité. Impressionnante bâtisse, d’ailleurs, avec une architecture en forme d’œil ou de disque solaire et son aménagement intérieur en paliers, avec un petit musée d’archéologie inclus (sans doute dans le seul but de conserver les deux mosaïques découvertes sur le site pendant la construction).

Naviguer dans cette série

Alexandrie: avertissement préalableAlexandrie: les Lada se cachent pour mourir

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :