Amberian Dawn: End of Eden

Parfois, quand j’achète un album moyen, mais prometteur, j’ai de bonnes surprises en écoutant le suivant. Parfois pas. End of Eden, nouvel album des Finlandais d’Amberian Dawn, rentre dans cette seconde catégorie. Pour être plus précis, cet album n’apporte pas grand-chose de neuf par rapport au très anecdotique The Clouds of Northland Thunder que j’avais chroniqué il y a un peu plus d’un an.

Bon, ce n’est vrai que globalement: il y a tout de même quelques différences notables. D’abord, au niveau musique, j’ai l’impression que le métal symphonique d’Amberian Dawn s’est bonifié: plus complexe, plus travaillé, moins “Nightwish de la fin des années 1990”. Le problème est que, dans le même temps, c’est la voix qui ne suit plus; pour être plus précis, ce n’est pas la voix elle-même (Heidi Parviainen est toujours une excellente soprano), mais la place que cette dernière a dans l’orchestration.

Globalement, j’ai l’impression que la production est le gros, gros point faible de End of Eden. Pris séparément, la musique et le chant sont impeccables, mais c’est dans l’assemblage que ça pêche. Bon, c’est peut-être aussi que je commence à être sérieusement fatigué de cette mode des chanteuses lyriques associées à des groupes de métal, mais j’ai vraiment l’impression que, dans ce cas, la mayonnaise ne prend pas. Ou plus, c’est selon.

Reste que, dans le style “métal à chanteuse”, Amberian Dawn sait distiller des mélodies accrocheuses que les amateurs du genre – ceux qui sont moins chiants que moi, s’entend – apprécieront.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

4 réflexions au sujet de “Amberian Dawn: End of Eden”

  1. Je vais regarder ça, merci. Par contre, si tu fatigue du “métal à chanteuses”, il y a un sollution simple 😉

    Répondre
    • Je fatigue surtout des copies de Nightwish, surtout du Nightwish des débuts qui n’était pas particulièrement original en lui-même.

      Je n’ai rien contre le métal à chanteuse s’il est raisonnablement bien fait.

      Répondre
      • Hé! Pas de soucis: on se lasse même de la bonne musique, quand on écoute trop la même en boucle 🙂

        J’ai écouté les extrais sur iTunes et j’avoue que je suis d’accord avec toi: la prod est pas terrible. Mais j’ai un peut de la peine à trouver le groupe original, franchement. A part quelque tentatives d’originalités (qui, a mon gout, ne donnent aux passages en question qu’une apparence de manque de cohésion, voire de dissonance), je ne leur trouve pas beaucoup de caractère.

        mais c’est peut-être juste le Lundi. Tout est gris, le Lundi…

        Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :