Aucan: DNA EP

De l’intérêt d’aller voir des concerts obscurs dans des coins paumés: on se retrouve avec des exclusivités plus ou moins mondiales, comme le nouvel EP d’Aucan, intitulé DNA et qui n’est pas officiellement prévu dans les bacs avant mars.

Après avoir pu l’écouter quelques fois dans le calme relatif de mon bureau (par opposition à l’hystérie à peine contrôlée du concert), j’en arrive à la conclusion suivante: c’est bien du Aucan, mais ça prend des directions différentes du premier album (qui, contrairement à ce que vous allez peut-être finir par penser, ne s’intitule pas “éponyme”).

Si on retrouve le mélange habituel post-rock/math-rock/électrobidouillages, au moins sur les quatre premiers morceaux, j’en retire également l’impression que ce sont des compositions moins construites, plus instinctives que précédemment. J’ai également l’impression que le son est moins poli, un peu plus sale.

Il y a de vraies surprises, comme l’apparition de vocaux — d’abord en accompagnement, sur “Crisis (club version)”, puis avec une partie entièrement chantée sur “DNA”. Il y a également le dernier morceau qui détonne franchement: “The Darkest Light” est un long instrumental de quinze minutes, qui flirte avec l’ambiante.

Comme je l’ai déjà mentionné dans mon billet sur le concert, Aucan est visiblement un groupe qui aime expérimenter avec les sons, les ambiances, les genres. Dans cette optique, cet EP présente un réel intérêt pour voir comment un groupe peut changer tout en s’efforçant de garder une certaine identité.

Aucan est un groupe qui évolue, ce qui explique sans doute pourquoi cet album s’appelle DNA.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :