Audrey Horne: Pure Heavy

Audrey Horne: Pure Heavy

Audrey Horne – dont le nouvel album, le bien nommé Pure Heavy, vient de sortir – est un groupe norvégien qui a décidé de ressusciter l’esprit des groupes de hard-rock des années 1970 avec un son contemporain. C’est plutôt une bonne idée, mais ce qui m’ennuie, c’est que c’est déjà ce que j’ai écrit pour le précédent, à peu de choses près. Et celui d’avant, aussi.

Le côté rigolo de Audrey Horne, c’est qu’à la base, il s’agit quand même d’un projet de gros métaleux qui tachent, du genre black métal des familles. Et quand on connaît un peu la branche, on sait que les Norvégiens et le black métal, c’est du sérieux. Bon, dans ce cas présent, musicalement, il n’y a juste rien à voir: c’est du hard-rock basique. Sans les options, donc.

Le problème avec le hard-rock, c’est qu’on en écoute depuis presque autant que du prog et c’est un genre qui a encore plus de mal à se renouveler. Et là, après quatre albums, ça commence à s’entendre. Autant je trouvais dans les précédents albums des trucs qui me titillaient l’entendement autrement qu’au niveau purement hormonal, autant les treize morceaux de Pure Heavy restent à un niveau reptilien.

Même les titres des morceaux sont 100% d’époque: “Wolf in My Heart”, “Holy Roller”, “Volcano Girl”, “Into the Wild”, “High and Dry”… on s’y croirait. Pour un peu, on pourrait sentir la poussière, la sueur et la bière tiède en écoutant l’album.

Alors OK, c’est très bien fait. Mais ça a déjà été très bien fait avant, encore avant et jusqu’à une époque à laquelle les membres du groupes n’étaient pas nés. Du coup, je commence à me demander quel est encore l’intérêt de la chose. J’ai certes les cervicales qui bougent toutes seules à l’écoute de Pure Heavy, mais le cerveau ne suit pas.

Donc, c’est officiel: je suis un vieukon. Après, ce n’est pas exactement un scoop. Cela dit, si la musique carrée de chez carré, en import direct du début des années huitantes, est votre trip, n’hésitez pas à y jeter une oreille.

Bonus: la vidéo bien débile de “Out of the City”:

https://www.youtube.com/watch?v=wBNxQWfx8gw

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :