Autodéfense pour blogueurs

Puisqu’on est dans le sujet (au passage, merci à Sebsauvage pour l’afflux massif de visiteurs, suite à l’apparition de l’article dans sa liste de liens), je ne résiste pas à l’envie de vous poster un lien vers le Manuel à l’usage des blogueurs publié hier sur le blog de Mitsu et découvert grâce à la liste de liens sus-citée.

Alors bon, c’est à prendre avec les quelques précautions d’usages, car je ne crois pas que l’auteur soit avocat (on peut d’ailleurs, comme le mentionne Sebsauvage, compléter cette lecture avec l’article de Maître Eolas Blogueurs et Responsabilités), mais il y a là quelques conseils de bon sens pour les blogueurs, les hacktivistes et même les entreprises (on peut rêver), qui méritent qu’on s’y attarde.

Témoin cette petite check-list (publiée, comme le reste de l’article, sous licence Creative Commons Share-Alike):

Ce qu’un blogueur devrait faire s’il est inquiété:

  1. se laisser le temps d’étudier la question
  2. ne pas répondre, jamais répondre toujours rester silencieux avec l’autre partie
  3. vérifier les allégations: juridiquement défendable ? Demander conseil à un avocat spécialisé en droit de presse et liberté d’expression.
  4. que ça soit défendable ou non: contacter en privé des personnes influentes ou intermédiaires pour leur signaler l’affaire
  5. laisser le temps aux personnes de répliquer l’information et se préparer à une publication choc
  6. donner suite aux menaces et censurer l’information (supprimer totalement l’article)
  7. publier un article expliquant la situation (“j’ai été menacé par lettre d’avocat, j’ai donc été obligé de supprimer l’article …”)
  8. (cet article sert de feu vert aux personnes pour publier l’article copié et initier l’effet Streisand)
  9. le blog original ne doit évidemment jamais préciser que le Streisand était prévu par l’auteur, et ne jamais faire de lien vers les copies (tout le monde sait se servir de Google)
  10. laisser le Streisand enfler via les réseaux sociaux, répondre en faisant état de sa tristesse/colère à devoir s’auto-censurer, rappeler les principes de la liberté d’expression
  11. éventuellement stopper ou fermer son blog durant un certain temps pour exacerber les participants à l’effet Streisand

Si un jour on m’avait dit que les geeks citeraient Barbara Streisand à tout bout de champ…

(Image par MrEnjoy via Flickr sous licence Creative Commons.)

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

4 réflexions au sujet de “Autodéfense pour blogueurs”

  1. Pas évident de ne pas paniquer dans ce cas là.
    Qu’un avocat adresse un courrier à entente car il souhaite neutraliser des injures, diffamations, coups bas en application de la loi reste concevable, mais quand il s’agit de son propre site et qu’on reçoit le dit courrier, dur dur de ne pas s’affoler.
    Et puis, en tant que blogueur à heures perdues, difficile d’engager tout de suite prendre également un avocat, financièrement parlant, cela fait mal au prote monnaie.

    Répondre
    • Bonjour et bienvenue!

      C’est sûr qu’il n’est pas évident de paniquer, mais c’est pour cela qu’une check-list comme celle-ci est de bon conseil, ne serait-ce que sur deux points: ne pas réagir à chaud et chercher à contacter des personnes influentes.

      Pour ce qui est de l’avocat, il serait intéressant de savoir s’il existe des associations qui, à l’instar de l’Electronic Frontier Foundation américaine, font de l’assistance juridique en France, Suisse ou Belgique.

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :