Autour de Barcelone

Avouons-le: à Barcelone, nous sommes de touristes. Bon, on a bien un contact autochtone, en la personne de Monsieur Poulet, mais comme il a un peu autre chose à faire (genre famille et boulot) que nous coacher, on se débrouille. Du coup, on a tendance à prendre la route touristique.

Dans le cas présent, la route touristique est gérée par un trio de lignes de bus, qui forment le Barcelona Bus Turístic. Ce n’est pas donné  – genre, €31 par personne pour deux jours – mais ça permet, en quelques heures, de faire un tour des endroits intéressants de la ville et, le cas échéant, de descendre visiter à sa guise.

Notre plan, c’est de passer le premier jour à faire le tour: centre-ville, collines du nord, quartier universitaire, quartier du Sants, Montjuic, le port, Barceloneta, Poblenou, plus le centre (moins les parties bloquées par les fêtes de la Mercè). Le lendemain, on reprend les lignes, mais cette fois en s’arrêtant aux coins qu’on veut visiter. Vu le choix qu’il y a à Barcelone, ça va faire beaucoup!

On a déjà commencé dimanche par l’aquarium, qui a l’avantage d’être proche de l’hôtel, sur Port Vell. Alors bon, c’est un aquarium, donc il y a plein de poissons; je ne suis pas un fan du genre, mais c’est sympa. Ce qui est réellement impressionnant avec celui de Barcelone, c’est un énorme bassin où nagent raies, requins et murènes et au travers duquel on se balade dans un tunnel. Pour ceux que ça intéresse, il y a une petite tralée de photos semi-moches sur Flickr.

Il y a également quelques photos (probablement moins moches) de la balade dans Barcelone du lundi (et des jours suivants), y compris une petite excursion au Tibidabo, un centre d’amusement sur une colline surplombant la ville avec quelques attractions rendues encore plus impressionnantes par le fait qu’elles ont tendance à donner sur le vide (totalement Alias-incompatible, d’ailleurs).

J’aurais espéré profiter du “tramway bleu” centenaire; pas de bol: il était annoncé comme en grève, puis cassé par un accident avec un camion, et je découvre enfin aujourd’hui que, hors saison, il ne circule que les week-ends. Ce serait bien si c’était clairement indiqué quelque part. Au moins, le funiculaire qui y monte fonctionnait bien, même sil la plupart des attractions en elles-mêmes étaient fermées, jour férié oblige.

Le lundi soir, nous avons pu également assister à une partie des festivités de la Mercè (le jour férié en question), nommément le “bal des géants”, un défilé de fanfares de quartier et les “géants” qui représentent ces mêmes quartiers, au centre-ville. Défilé qui me rappelle un croisement entre l’Escalade (pour le côté nationaliste) et le Carnaval de Monthey (pour les figures géantes et la guggenmusik). J’ai également quelques photos (moyennement enthousiasmantes, pour cause de nuit) de l’événement sur Flickr.

Mardi, je sens que ça va être “spécial musées”. Après-demain, aussi, si ça se trouve…

Naviguer dans cette série

Retour de Barcelone (attention: flashbacks en vue)Barcelone, ville catalane

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :