Blog à part le retour du remake du reboot reloaded (épisode IV)

Big Big Train: The Underfall Yard

Dans la grande et longue série des noms de groupes débiles, il est difficile de trouver des concurrents de la trempe de Big Big Train, groupe de rock progressif anglais. Comme c’est assez mesquin de se moquer du nom des gens et des groupes, surtout quand on a un patronyme comme le mien, je vais arrêter là et m’intéresser plutôt au contenu de leur nouvel album, The Underfall Yard.

Si vous voulez des comparaisons stupides, je peux vous dire que Big Big Train ressemble un peu à ce qu’aurait pu être Yes si le Peter Gabriel des débuts de Genesis en avait été le chanteur et si tout ce petit monde avait été propulsé trente-cinq ans en avant, de 1970 à 2005. En d’autres termes, The Underfall Yard propose un rock progressif très fortement teinté des deux influences susnommées, le tout servi à la sauce néo-progressive moderne.

Avec un pédigrée de ce calibre, Big Big Train se serait inévitablement attiré quelques railleries de ma part, assorties d’une dissertation longue et ennuyeuse sur la notion d’originalité dans le rock progressif. Mais là où The Underfall Yard fait fort, c’est qu’aussi marquée que soient ces influences, la musique qui en découle garde une bonne part de créativité et d’originalité, si bien que je n’ai pensé que dans de rares cas avoir affaire à un énième clone de ces deux géants du prog.

Alors certes, il y a des moments où les influences sont tellement denses qu’on a droit à des collisions stylistiques un peu bizarres et pas toujours très heureuses, mais dans l’ensemble, Big Big Train s’en tire avec les honneurs, notamment grâce à des musiciens de haute volée. Certains des soli sont de purs joyaux du genre.

Pour toutes ces raisons, je recommande chaleureusement l’écoute de The Underyard Fall. L’album est disponible à l’écoute et au téléchargement sur Bandcamp.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :