Blood Stain Child: Epsilon

J’aime bien le Japon, mais je dois avouer que, quand on parle de musique, ce n’est pas exactement mon pays préféré. Du coup, Epsilon, nouvel album de Blood Stain Child, fait un peu figure d’exception avec son métal à chanteuse, tendance death et trance. Oui, ça fait un peu bizarre, dit comme ça, mais ça fait encore plus bizarre quand on l’écoute.

L’album avait titillé ma curiosité quand je l’avais vu dans les bacs de la Citadelle, mais c’est via un article dans io9 sur les musiques futuristes que je me suis décidé à l’acheter. Et c’est vrai que la musique de Blood Stain Child fait un peu penser à du cyberpunk old-skool. En fait, je trouve que ça ressemble à de la musique d’animé qui me plaît; ceux qui me connaissent savent que ce n’est pas une mince affaire.

C’est particulièrement marquant sur l’excellent “Stargazer”, qui est en écoute sur l’article de io9 et qui est sans doute le morceau le plus accessible. Les ceusses d’entre vous qui préfèrent un style qui tabasse plus peuvent jeter une oreille sur “Sirius VI”, qui ouvre l’album et qui est plus dans le ton du reste de l’album: du métal mélodique avec une chanteuse (l’excellente Sophia), un hurleur très death et des éléments rythmiques et mélodiques importés directement de la trance.

Le défaut de cet album est assez classique: une fois l’élément de surprise passé, les morceaux s’enchaînent comme à la parade et sans que grand-chose n’accroche réellement l’oreille. C’est plaisant, ça remue bien, mais ça ne varie pas beaucoup. Cela dit, Epsilon reste un album sympathique, qui pourrait donner des idées à ceux qui, pour les fêtes, veulent se faire un playlist pour faire bouger les copains qui ne soit pas composée du “best of house music 2011 ».

En bonus, je vous ai mis en vignette le visuel complet de la pochette du CD, qui est plutôt joli.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 commentaires sur “Blood Stain Child: Epsilon”

%d blogueurs aiment cette page :