Botanique urbaine, par Legoville

Botanique urbaine

Le Parc des Bastions, à Genève, est un espace vert sis entre l’université, la Vieille-Ville et la Place Neuve, un des gros nœuds de trafic genevois. On y trouve le Mur des Réformateurs et deux-trois autres monuments du genre, ainsi que des arbres des quatre coins de la planète, dûment étiquetés.

Depuis peu, on y trouve également des petites plaquettes jaunes sur les objets de mobilier urbain, qui étiquettent également ces accessoires de nos rues. Du lampadaire à l’abri-bus, en passant par la borne à incendie et même lées distributeurs de sacs à crottes de chien, ces étiquettes pas comme les autres font partie d’une installation d’art contemporain, baptisée Botanique urbaine, par le duo Legoville.

C’est bien évidemment le grand jeu de chercher ces plaquettes incongrues, aux noms latins fort imagés (lumens significans pour les feux de signalisation ou terminus furtivus pour la borne escamotable), d’autant plus que certaines ont déjà dispau. Un bon moment de décalage au cœur d’une ville autrement austère, jusqu’en février 2009.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :