Breaking Orbit: The Time Traveller

À écouter The Time Traveller, le premier album de Breaking Orbit, je me dis qu’il doit y avoir quelque chose en Australie qui génère une éclosion massive de nouveaux talents dans le domaine du métal progressif. Ça doit être les différentes bestioles mortelles (y compris les koalas) ou le fait qu’ils vivent la tête en bas, je ne sais pas…

Quatuor originaire de Sydney, Breaking Orbit est encore un de ces groupes qui navigue aux frontières du rock progressif et du métal progressif, avec un œil (ou plutôt une oreille) fermement fixée sur Tool, et qui n’hésite pas à aller piocher quelques inspirations ethniques et électro. Du syncopé, du surprenant, parfois hargneux, toujours mélodique.

Douze morceaux, un peu moins d’une heure, et un début (« Echoes »), qui ne paie pas de mine, mais qui embraye peu de temps après sur un « Conscious Self » nettement plus intéressant, suivi par un « My Direction » surprenant, avec ses parties chantées éthérées sur fond de guitares et de rythmique en folie.

Puis arrive « Machiguenga » et là, on sait que l’on n’a pas affaire à un simple clone de Tool: quatre minutes et demie d’un instrumental exceptionnel à base de flûte en bambou et de percussions. Écoutez-le. Vraiment.

Le reste de l’album est à l’avenant: certes, l’inspiration toolienne est là, mais le développement et l’approche sont très différents. La musique de Breaking Orbit est très lumineuse, aussi imaginative que mélodique. Si je devais y trouver un point négatif, c’est que sur certaines parties chantées, la production ne me paraît pas toujours à la hauteur.

Mais bon, rappel: The Time Traveller est leur premier « vrai » album (les EP microscopiques ne comptent pas) et, très franchement, c’est un des meilleurs qui m’ait été donné d’écouter cette année. Je vous conseille donc de faire le meilleur accueil possible à cet album: c’est du très bon!

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Alias dit :

    La vidéo officielle du morceau « Time Traveler », filmée live:

    http://youtu.be/tlvp2w7p7-4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :