Sabadell bank branch closed in Torroella

ChangeTip est mort, vive les micropaiements!

2016 est une année où la Faucheuse semble être allé faire un tour en moissonneuse-batteuse dans les carrés VIP. Elle a également fait une autre victime, moins connue mais dont j’avais parlé dans ces pages: ChangeTip a annoncé l’arrêt de son service à la fin de cette année.

C’est fort dommage, car le service avait deux-trois idées assez intéressantes, notamment l’utilisation du “langage naturel” pour les micro-dons, du genre “ChangeTip, offre donc une bière à Machin”; “Machin” étant un utilisateur enregistré dans le service et “une bière” étant un montant prédéfini par l’utilisateur.

Dans le même temps, Flattr Plus a donné quelques nouvelles à ceux qui, comme moi, se sont inscrits comme testeurs de la beta. Le fait que ladite beta est encore en préparation m’inquiète quelque peu: le service a été annoncé il y a déjà plusieurs mois et, à l’échelle d’Internet, son développement avance à un train de sénateur arthritique. En plus, le partenariat avec un des acteurs les plus sulfureux du monde des bloqueurs de pub m’inquiète de plus en plus.

Du coup, je commence à craindre que tous les efforts pour démocratiser les micro-paiements ne soient voués à la marginalisation, voire à la disparition. Les seuls outils qui restent encore actifs sont les sites de mécénat participatif – Tipeee ou Patreon – et Liberapay.

Je crois qu’il y a eu une vraie opportunité manquée, vers les années 2012-2013: avec un coup de boost supplémentaire, Flattr aurait pu s’imposer comme un plateforme solide et facile pour les micropaiements. Plusieurs grands sites étaient intéressés, certains avaient même commencé à implémenter le bazar. Un peu plus de soutien et d’évangélisation auraient pu transformer l’essai. Peut-être.

Je reste plus que jamais persuadé que l’on a besoin de tels outils. Dans l’absolu, Patreon et Tipeee font le job, mais ce sont des outils surtout prévus pour des créateurs de contenus réguliers, épisodiques; moins pour des dilettantes – oui, un peu comme moi. Qui plus est, la valeur minimale reste de l’ordre de €1 ou $1 par mois, ce qui veut vite chiffrer quand on veut soutenir du monde.

Quant à Liberapay, c’est encore une fois une bonne idée à plus d’un titre – notamment le côté open-source – mais ça reste un outil par et pour des geeks, avec assez peu d’appel pour des gens lambda.

Ce n’est pas tant que la killer app du micropaiement reste à écrire, mais plutôt qu’une telle entreprise doit être conçue avec de l’ambition et des moyens, pour toucher un maximum de gens et pas seulement leblogdekevindu92.fr. Et surtout pour tenir sur la durée, aller chercher ceux qui auraient tout à gagner d’un tel partenariat, à commencer par les journaux en ligne.

(Photo: “Sabadell bank branch closed in Torroella” par Kippelboy via Wikimedia Commons, sous licence Creative Commons, partage dans les mêmes conditions (CC-BY-SA))

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

11 commentaires sur “ChangeTip est mort, vive les micropaiements!”

%d blogueurs aiment cette page :