Houston Gun Show

Con comme un xénophobe, édition suisse

Avertissement préalable à mes lecteurs d’outre-Jura: ce billet contient de la politique suisse. Et non, ce n’est pas un oxymore. Enfin, quand je dis “politique”, il faut comprendre « dernière connerie en date des démago-populistes à tendance xénophobe de l’UDC », cette fois-ci dans le cadre du prochain vote sur l’initiative “Pour la protection face à la violence des armes”, qui vise à laisser les armes militaires dans les casernes et renforcer le contrôle sur les autres armes à feu.

L’UDC (pour “Union démocratique du centre”, ce qui est au moins doublement mensonger et bien plus hypocrite que la version allemande, qui se traduit par “Parti du peuple suisse”) est un parti qui nous avait déjà habitué à des slogans casse-cerveau; au moins, on peut leur laisser le fait que, contrairement au MGC, ils travaillent avec de vrais graphistes et leurs affiches sont certes moches, mais en plus de casser le cerveau, elles ont au moins le bon goût de ne pas nous fracasser les rétines dans le même mouvement (j’irais presque jusqu’à dire que le graphiste du MCG me fait plus peur que les idées de son parti, mais c’est de la déformation professionnelle).

Mais – pour en revenir à l’UDC, donc – leur dernière campagne fait très fort dans le domaine du slogan débile qui menace, en cas de victoire des initiants, un “monopole des armes entre des mains criminelles”. Outre le fait qu’en guise d’originalité, l’UDC reprend un slogan des pro-armes américains tellement ancien qu’il doit dater d’avant le Deuxième amendement, c’est surtout un slogan qui semble ignorer que le pays est doté de deux forces armées – l’armée et la police.

Alors de deux choses l’une: ou les pontes de l’UDC vivent dans un univers-miroir libertarien (façon The Probability Broach, dont j’avais parlé dans une précédente incarnation de ce blog) où le maintien de l’ordre est assuré par les citoyens eux-mêmes, ou il y a eu un fort mouvement d’entrisme anarchiste et trotskyste dans les instances dirigeantes du mouvement, qui ont pour but secret d’abolir la police et l’armée. Si c’est le cas, au moins pour le second point, ce serait bien la première fois que je me trouverais en phase avec des idées de l’UDC, mais passons.

Il y a une troisième option, que je n’ose considérer venant d’un parti gouvernemental: l’UDC ment. Ou, pour être plus précis, l’UDC fait de la propagande éhontée en usant de slogans tellement caricaturaux qu’ils en deviennent mensonger. Comme si c’était leur genre!

(Photo: “Houston Gun Show at the George R. Brown Center” par M&R Glasgow via Flickr sous licence Creative Commons.)

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 commentaires sur “Con comme un xénophobe, édition suisse”

%d blogueurs aiment cette page :