Cosmic Rain: Heliopolis

Cosmic Rain: Heliopolis

Cosmic Rain est un groupe que j’aurais bien voulu aimer plus que je ne l’ai fait jusqu’à présent. Ne serait-ce que parce que c’est du rock progressif genevois et que je connais un ou deux de ses membres. Heliopolis, leur nouvel EP, est l’occasion de rattraper ce déficit affectif.

Pour reprendre une expression cliché, Cosmic Rain a pas mal musclé son jeu sur cet album. Je dirais bien qu’ils ont profité du confinement pour pousser de la fonte, mais l’album était déjà terminé avant.

Sur cet album, leur rock progressif va franchement aller piocher des inspirations metal. On n’est pas tout à fait dans le prog-metal, mais la coloration metal est bien présente, avec des guitares très agressives. Il y a même du growl, c’est dire!

Qui dit EP, dit album court. Heliopolis dure un peu moins d’une demie-heure. Il compte cinq pistes: une intro de près de trois minutes et quatre titres entre cinq et six minutes.

Je vais être honnête: j’ai toujours un problème avec la voix. Je sais: c’est assez courant chez moi. Que voulez-vous, j’ai mes tronches. Ou mes larynx. Cela dit, j’ai l’impression que sur Heliopolis, c’est moins marqué.

Le reste, c’est du tout bon. Non content de gagner en mordant et en intensité, Cosmic Rain a pris soin de ses compositions. Il y a sur cet EP un son qui est, sinon original, du moins très personnel.

Et surtout, Heliopolis compte de très belles pièces. Je mentionnerais « Hyperborean » ou la fin de « Epiphany » – même si je trouve les décrochages dans ce morceau un peu trop rudes. Ou « The Happiest Man », où on sent que le clavier s’est fait plaisir (il l’a même avoué dans une interview radio).

J’espère que cet EP est le signe d’une nouvelle direction pour Cosmic Rain, parce que je le trouve très convaincant. Pour le moment, il n’est pas disponible sur les plateformes numériques traditionnelles, le groupe préférant mettre l’accent sur les supports physiques. Vous pouvez cependant en écouter un extrait sur Soundcloud.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :