Créatifs grandes gueules

J’ai compris la leçon.

Suite à tout le foin qui a suivi la discussion sur les critiques de jeu de rôle, j’ai décidé de ne plus faire de critiques de jeux de rôles (ou autres) francophones, sans l’autorisation préalable des auteurs/éditeurs.

Je reste persuadé que c’est une très mauvaise idée, mais ça ne vaut pas la peine de se fâcher à mort (voire plus, si affinités) avec des gens que je croise au minimum tous les ans. En plus, si ça se trouve, c’est déjà fait…

Cela dit, comme je déteste laisser les mauvaises idées en l’état (et aussi parce que je suis quelqu’un de têtu), j’ai décidé de lancer le label « Créatifs grandes gueules« .

Par ce label, j’autorise de façon explicite toute personne qui en a envie, quelles que soient ses affiliations ou opinions, à faire une critique de Tigres Volants ou de tout écrit public ou semi-public signé de ma main.

Si d’autres personnes se sentent d’utiliser ce label, qu’elles ne se gênent surtout pas pour le reprendre en le liant sur cette page (avant que je trouve à ce concept idiot un domicile permanent).

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :