Crusaders, tome 3

Que faire quand on est le membre le plus petit et insignifiant d’une gigantesque coalition galactique appelée à lutter contre une menace impitoyable et inarrêtable? C’est la question que se pose l’équipage des Crusaders dans ce troisième tome.

Commençons par les bons côtés: le trait de Leno Carvalho associé aux couleurs de Simon Champelovier est toujours très impressionnant, surtout dans les vues spatiales et les grandes batailles.

Ce troisième tome, intitulé Spectre, lève le voile sur un certain nombre de points obscurs énoncés dans les deux premiers et répond à certaines questions. Ce qui n’est pas forcément une bonne nouvelle pour les protagonistes.

L’histoire, de Christophe Bec, reste intéressante, mais j’ai eu pas mal de peine à rentrer dedans. Il y a, dans ce troisième tome, beaucoup d’aller et retour temporels (genre, de dix milliards d’années; une paille) qui rendent la lecture compliquée. D’autant que l’histoire principale, elle, semble se dérouler sur quelques jours, voire quelques heures.

Enfin, il y a toujours le problème que le point le moins intéressant de Crusaders, ce sont les personnages. Les interactions sont rares et plutôt basiques; on a vraiment l’impression qu’ils sont plongés dans une histoire qui les dépasse. Ce qui est le cas, cela dit.

Disons que mon enthousiasme des deux premiers tomes est quelque peu retombé. Plus précisément, je commence à me dire que Crusaders ferait un très chouette roman de science-fiction, mais en tant que bédé, ça ne fonctionne pas. Ou moins bien.

En l’état, je pense continuer à suivre la série, mais avec un œil beaucoup plus circonspect. Ce n’est pas que c’est une mauvaise BD, loin de là, mais j’y vois de plus en plus de défauts qui gâchent quelque peu ma lecture.

Cela dit, le concept est très sympa et, rien que pour les paysages stellaires, Crusaders vaut le coup d’œil.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

2 réflexions au sujet de “Crusaders, tome 3”

  1. tu résumes bien mon sentiment après ce troisième tome aussi…Je pensais voir plus sur les personnages mais on essaie de nous mettre en place un gros truc de civilisations intergalactiques. Et à cause de cela, j’ai eu du mal à me passionner pour ce troisième épisode mais j’ai encore un peu envie de voir la suite.

    Répondre
    • Oui, et puis c’est des trucs tellement gros – une guerre de dix milliards d’années, ça ne veut juste plus rien dire, à force.

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :