Crysalid: Come Closer

Après Dawn et les autres déjà mentionnés, je continue ma chronique des musiques autochtones, quoi que dans un style un peu différent. En effet, Come Closer, du groupe franco-suisse Crysalid, donne dans un métal progressif teinté de nu-metal. Quand je pense que ce groupe tourne depuis quatre ans dans la région et que je n’en entends parler que maintenant, je me fais vraiment l’impression de vivre sous un caillou…

On dirait un peu un croisement entre Korn et Pain of Salvation, avec un petit côté Redemption pour les vocaux énervés. Ce n’est pas furieusement original, mais le mélange des deux genres, nu-metal et métal progressif, apporte une touche de fraîcheur dans un petit monde musical qui ressemble parfois plus à une photocopieuse à sonorités; de plus, l’exécution est très correcte.

Un groupe local de plus à suivre; je vais finir par avoir un agenda concert surbooké.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :