Culture rôliste, es-tu là?

En parcourant le blog d’Eric Nieudan, je suis tombé sur son dernier billet et sur une mention qui m’a fait sérieusement tiquer:

“Normalement, je suis au premier rang à battre des mains quand il s’agit de promouvoir la culture rôliste.”

La culture rôliste? Ça existe donc? Et qu’a-t-elle de si différente de la culture, disons, des fans de science-fiction ou d’héroïc-fantasy, de la culture cinématographique ou bédéphile?

Le billet d’Eric porte sur l’annonce d’un film dans l’univers de Midnight, un jeu d’heroïc-fantasy qui part du principe que, dans la grande guerre entre le Bien et le Mal, c’est le Mal qui a gagné. Ça peut être correct comme ça peut être nul, mais, dans tous les cas, c’est à ma connaissance la première fois qu’un univers de jeu de rôle est transposé en film — et ça, c’est plutôt une bonne nouvelle. Il y a eu des films et des dessins animés Donjons & Dragons, mais, mis à part le fait qu’ils étaient plutôt mauvais, ils ne se basaient pas particulièrement sur un univers (pour une bonne raison: il n’y en a pas…).

De mon point de vue, le jeu de rôle, ça implique les éléments suivants:

  1. Un univers;
  2. Un système de règles de simulation;
  3. Des personnages, créés à partir de 1) et de 2);
  4. Des aventures, qui permettent à 3) d’évoluer dans 1) à l’aide de 2).

Si on regarde bien, de ces quatre points, seul le deuxième est spécifique au jeu de rôle — encore qu’il est présent dans les jeux vidéos, mais souvent occulté.

Le jeu de rôle n’est pas une culture: c’est un média. Les seuls éléments typiques d’une “culture rôliste”sont ceux qui impliquent les points de règles, comme par exemple essayer de calquer des archétypes de Feng Shui sur des personnages de film. Quelque part, je doute que ça fasse un film très intéressant; les Japonais ont essayé avec les jeux de cartes et c’est assez peu enthousiasmant.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :