Cynthesis: DeEvolution

Découvert dans le bac à trucs pas cher de Gibert Musique (magasin pourtant assez spécialisé dans les imports improbables à trente euros le CD), ce premier album de CynthesisDeEvolution, a cependant un petit air de déjà-entendu. Ce pour une bonne raison: le cœur du groupe est composé des jumeaux Jasun et Troy Tipton et d’Erik Rosvold, de Zero Hour.

Du coup, le métal progressif de Cynthesis ressemble fortement aux constructions alambiquées et hyper-techniques de l’autre groupe américain (qui rappelle un des Grands Anciens du métal progressif, j’ai nommé Watchtower), mais avec cependant un effort marqué vers l’écoutabilité de l’ensemble, ce qui n’est pas un mal.

Personnellement, je suis loin d’être un grand fan de l’approche originelle de Zero Hour, donc que Cynthesis s’efforce à mettre un peu d’eau dans son vin n’est pas pour moi une mauvaise chose. Mais même ainsi, je ne suis pas fan de tout.

Parmi mes préférés, “Incision” est un très bon compromis entre technicité et mélodie; à l’inverse, l’intro de “Divided Day”, qui suit, part méchamment dans tous les sens et donne vite mal à la tête. Ça s’arrange par la suite, mais le contraste est plutôt brutal. “Profits of Disaster” est un autre bon exemple.

DeEvolution n’est pas l’album de l’année – surtout qu’il est sorti en 2011 – mais c’est un album de métal progressif très honnête, parfois un peu trop technique pour son propre bien. À réserver aux esprits aguerris ou à ceux qui n’ont pas peur des expérimentations très techniques.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :