Darktribe: Voici L’Homme

Voici L’Homme. Deux mots qui, selon le Nouveau Testament, scellent le sort du dénommé Jésus, fils de Joseph. C’est le titre du nouvel album de Darktribe, un groupe français de power-metal qui ose s’inspirer des textes bibliques, sans pour autant faire du metal chrétien.

Darktribe est une formation qui vient de la région niçoise et qui nous livre ici son troisième album. Leur musique se cale aisément dans l’étiquette power-prog-metal, avec un côté quand même plus power que prog.

Avec dix pistes qui tournent autour de quatre-cinq minutes (à deux exceptions près) et une cinquantaine de minutes au compteur, Voici L’Homme affiche un format plutôt standard. Pas d’epic kilométrique, par exemple.

En fait, cet album est à l’image de ce format standard: Darktribe nous propose un power-metal assez classique. Ce qui, quelque part, me frustre un peu.

Déjà, il manque à Voici L’Homme une dimension « concept-album » dans sa musique. Des thèmes qui reviennent, par exemple. Ensuite, je pense que le sujet aurait pu permettre un traitement plus audacieux.

Cela dit, c’est très loin d’être un mauvais album. Les trois premières pistes – l’instrumental « March for a Prophecy », « Prism of a Memory » et surtout le morceau-titre, avec son refrain en anglais et français – forment une entrée matière remarquable.

Quelque part, je pense que le mélange anglais/français de « Voici L’Homme » aurait pu servir de modèle pour plusieurs des autres pistes. C’est un morceau qui est impressionnant: puissant, mélodique, maîtrisé.

Et des compositions de haut niveau, il y en a un bon paquet dans Voici L’Homme. Il n’y a d’ailleurs pas vraiment de passage faible. Darktribe fait ici un power-metal de très bonne tenue. Et, quelque part, c’est ce qui me frustre le plus: je pense que le groupe a le potentiel de faire plus que du « simple » power-metal.

Mais ne boudons pas notre plaisir non plus. Je sais très bien que j’ai parfois tendance à faire mon prog-snob et, objectivement, Voici L’Homme ne mérite pas que je le snobe. C’est un album de power-metal qui place Darktribe au niveau des pointures du genre, notamment grâce à des compositions solides et une production carrée.

Mes remerciements vont aux collègues de Clair et Obscur pour m’avoir permis de découvrir Darktribe. Vous pouvez trouver Voici L’Homme sur la page Bandcamp du label italien Scarlet Records et je le recommande aux amateurs de power-metal, chrétiens ou non.

Bonus: la vidéo du morceau-titre

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Ko-Fi, sur Liberapay ou sur uTip. Je suis également présent sur Patreon pour des soutiens sur la longue durée.

5 réflexions au sujet de “Darktribe: Voici L’Homme”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :