De Cape et de Crocs, tome 11: Vingt mois avant

De Cape et de Crocs, tome 11: Vingt mois avant

Or donc, la fabuleuse série De Cape et de Crocs s’était conclue il y a quelques années sur un dixième tome qui, s’il résolvait la trame en cours, laissait néanmoins plusieurs questions sans réponse. Ce onzième tome, intitulé Vingt mois avant, entend bien en proposer quelques-unes, à commencer par celles tournant autour d’Eusèbe, le compagnon lagomorphe de nos deux héros.

On retrouve ce dernier, montant à la Capitale avec la ferme intention d’y rejoindre les Gardes du Cardinal. Ce qu’il fera – brièvement – mais non sans mésaventures. Les rues de Paris ne sont pas sûres et la période est troublée: Richelieu se meurt et les courtisans se pressent pour prendre sa place. Pire que tout: les Mousquetaires du Roi sont de retour en ville!

Dans les bons côtés de cette bande dessinée, on retrouve la truculence littéraire et visuelle du duo Ayroles/Masbou, l’un jouant avec les mots – et les codes du genre – et rimaillant à n’en plus pouvoir et l’autre dépeignant un Paris foisonnant, organique, avec une densité d’image proprement incroyable.

Dans les mauvais côtés… bon, d’accord: c’est De Cape et de Crocs, il n’y en a donc pas vraiment. Disons que, dans les moins bons côtés, j’ai un problème avec le cœur du récit, le ci-devant Eusèbe. Il est certes amusant et, entre sa naïveté et son côté mignon – sa défense absolue –, il y a de quoi faire, mais on perd du coup un personnage central fort comme pouvait l’être le duo Raynald/don Lope.

Prévu comme le premier tome d’un diptyque, ce Vingt mois avant est très plaisant à lire. Nonobstant les quelques bémols que j’ai mentionné, les amateurs de la série peuvent, à mon avis, l’acheter les yeux fermés. Ceux qui ne connaissent pas De Cape et de Crocs (bouh! hiss!) seraient plus inspirés de commencer par le commencement, même si la présente histoire est autonome.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “De Cape et de Crocs, tome 11: Vingt mois avant”

%d blogueurs aiment cette page :