Delain: The Human Contradiction

À l’image du dernier album de Sonata Arctica, The Human Contradiction, nouvel opus du groupe néerlandais de métal symphonique Delain, entre dans la catégorie “ne révolutionne rien, mais vachement bien quand même”.

Il faut dire ce qui est, Delain ressemble quand même beaucoup à Nightwish, ce qui est un peu normal: il y a somme toute assez peu de variété dans le genre “métal symphonique avec chanteuse et hurleur”. Après, Delain pousse le vice jusqu’à inviter Marko Hietala, hurleur en chef des Finlandais, sur quelques pistes, notamment le très orchestral et superbe “Sing To Me”, qui est assurément le morceau le plus réussi de l’album (et aussi le plus nightwishien).

L’album compte également deux autres invités de renom, en les personnes de Georges Oosthoek (Orphanage) et Alyssa White-Gluz (Arch Enemy), mais ce serait une erreur de limiter l’intérêt de The Human Contradiction à ces seules présences: si, avec cet album, Delain s’éloigne un peu des quelques originalités de ses débuts, le groupe affirme aussi une certaine maturité dans son talent.

Il n’y a pas à peu près rien à jeter dans cet album et,  au contraire, pas mal de raisons de se réjouir, depuis le duo d’entrée “Here Comes the Vultures”/”Your Body Is a Battleground” jusqu’à “Army of Dolls”, “Tragedy of the Commons” et le précité “Sing to Me”.

Suivant que vous preniez le disque normal ou la version de luxe, vous aurez droit à neuf pistes et un peu plus de quarante minutes ou dix-huit, pour près de quatre-vingt minutes. Pour une fois, je vous recommande volontiers cette dernière version, qui s’agrémente de cinq titres en live de très bonne tenue, deux versions orchestrales anecdotiques, mais sympathiques, et deux morceaux-bonus sympathiques.

En bonus vidéo, la vidéo du très classique, mais fort agréable “Stardust”:

https://www.youtube.com/watch?v=Ubi1m5pR3hM

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :