Devin Townsend: Addicted!

Devin Townsend (ou, pour être plus précis dans ce cas, “The Devin Townsend Project”, mais on ne va pas chipoter) est un de mes grands malades préférés. C’est pourquoi j’attendais avec un intérêt certain Addicted!, son nouvel album – et ce d’autant plus que le précédent, Ki, sorti également cette année, ne m’avait convaincu que d’une chose: que je n’aurais pas dû l’acheter.

Dans le titre, le point d’exclamation est très important (il y en a partout, on se croirait sur un forum), parce que Devin Townsend s’exclame beaucoup. OK, techniquement, on est plus près des hurlements de fauve que des exclamations de gentleman. C’est le style Townsend: un gros métal qui tache, avec une ambiance cyberpunk (boucles de synthé, vocoder) remise au goût du jour, et le Devin qui hurle façon hystérique qui se serait coincé le patrimoine dans la braguette.

C’est clair qu’il faut aimer ce genre de sonorité, qui rappelle un peu Faith No More, beaucoup Ministry (dans les mauvais jours), avec un côté cartoon que je trouve personnellement hautement réjouissant. Dans le cas présent, Devin Townsend s’est également adjoint les services d’Anneke van Giersbergen, précédemment chanteuse de The Gathering; les deux s’étaient d’ailleurs déjà croisés, musicalement du moins, sur les projets d’Ayreon.

La collaboration est intéressante, même si elle n’est pas renversante ni révolutionnaire: Anneke chante très bien et son timbre fait un joli contrepoint au métal techno-râpeux de Townsend, mais j’aurais aimé plus d’interactions entre les deux. Au reste, puisqu’on parle d’Ayreon, je reprocherais à Devin Townsend à peu près la même chose qu’à Arjen Anthony Lucassen (voir le billet sur l’album de Guilt Machine ici-même): il ne se renouvèle pas beaucoup. D’un autre côté, avec Ki, il avait essayé autre chose et ça ne m’avait pas plu, donc…

Cela dit, si vous êtes à la recherche d’un métal bien déjanté avec une option sur le prog, ne cherchez pas beaucoup plus loin! Un petit tour sur le site MySpace de l’animal (lié plus haut) et l’écoute d'”Addicted!” et de “Bend It Like Bender!” devrait vous convaincre. Rajoutez le spectaculaire “Hyperdrive!” à l’ensemble, il est juste énorme!

Énorme! Avec un point d’exclamation!

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Devin Townsend: Addicted!”

%d blogueurs aiment cette page :