Diagonal: The Second Mechanism

Autre album acheté lors de ma frénésie gibertienne, sur la base de vagues réminiscences de bonnes critiques sur tel ou tel site, The Second Mechanism, de Diagonal, est une plutôt bonne surprise, encore que je ne sois pas un grand fan de leur style un peu décousu.

Car Diagonal, groupe britannique dont c’est ici le second album (merci capitaine Obvious!), s’inspire très clairement des plus barrés des groupes de prog jazzy des années 1970, à savoir King Crimson et Van Der Graaf Generator, avec le côté déglingué boulonné sur le 11.

Résultat: un album plutôt court (cinq pistes, pour près de quarante-quatre minutes), quasi instrumental, où dominent les instruments à vent et le chaos. À part à peu près égales, d’ailleurs, bien que je soupçonne que les deux aient fait des petits dans l’intervalle.

Il faut aimer le style. Moi j’avoue que j’aime bien, mais pas forcément à forte dose, surtout en instrumental – curieusement. Du coup, moins de trois quarts d’heure, ça reste raisonnable.

Vous pouvez écouter The Second Mechanism sur Bandcamp (mais pas l’acheter, curieusement).

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Fabien Lyraud dit :

    Un jour il faudra que tu répondes à cette question, loin d’être existentielle, s’il existe un metal progressif existe – t – il un indus progressif ? Ca m’intérese.

    • Alias dit :

      Mes connaissances de l’indus se limitant à Rammstein, qui est plus régressif que progressif, je ne saurais être catégorique, mais mon expérience me pousserait à dire que oui.

      Outre le fait que j’ai tendance à dire que, si j’aime, c’est du prog…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :