Diamond Construct: Event Horizon

Diamond Construct: Event Horizon

En temps normal, un album comme ce Event Horizon, du groupe australien Diamond Construct, aurait eu sa place dans un « restes du samedi » spécial bruitistes. En bref, c’est du brutal et ça hurle. Mais c’est aussi pas mal mélodique par moments et comme je me sens d’humeur chroniqueuse, alors je me lance.

Diamond Construct est un groupe actif depuis peu et Event Horizon est leur deuxième album. Musicalement, c’est du metal progressif, mais tendance djent et metalcore, donc pas exactement des plus calmes. Il me fait penser quelque peu à Fallujah, mais en plus déconstruit et dominé par les hurlements de leur chanteur.

Event Horizon est un album surprenamment court: les huit pistes, dont les titres évoquent des thèmes de science-fiction, font entre trois et quatre minutes au plus et l’ensemble ne dépasse pas la demi-heure.

Ce qui m’intéresse particulièrement dans cet album, c’est le mélange entre metal planant à la TesseracT et agression pure. Je n’irais pas jusqu’à dire que j’aime ça, mais il y a un côté fascinant – un peu comme une catastrophe ferroviaire au ralenti, mais d’un train contenant des munitions qui s’écraserait dans une raffinerie.

Autant dire tout de suite que ce n’est pas exactement l’album pour les esprits fragiles ou pour les âmes sensibles. Les moments de grâce sont rares (« Feel the Sun », « Oculus ») et souvent enveloppés dans un maelstrom de destruction méthodique. On y trouve également des parties très techniques, comme « The Complex Thought ».

Si je devais pointer un gros défaut, c’est le prix de l’album: sur Bandcamp, la version numérique est à quinze dollars australiens, c’est-à-dire pas loin de dix euros, ce qui fait cher d’un album qui a la taille d’un EP.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :