Didier Barcco, tome 2: Shotgun et confiserie

Marxistes, altermondialistes, décroissants et autres parasites de la société moderne libérale, planquez-vous: Didier Barcco revient! Le SAS du commerce, celui qui fait monter les courbes de ventes et les hormones des filles (tout en dessoudant du fâcheux par pelletée) investit la Guadeloupe pour ce deuxième tome, Shotgun et confiserie.

Il fait dire ce qui est: Monsieur le Chien n’a pas vraiment d’équivalent dans la provocation hyperbolique de droite, de celle qui fait même rire les gauchistes irrécupérables dans mon genre. Cela étant, je suis moins enthousiaste sur ce second opus que pour le premier.

Peut-être que, la surprise étant passée, les ficelles de la parodie fonctionnent moins bien, mais je soupçonne surtout que la trame narrative est beaucoup plus décousue que dans le premier et que les scènes sur le thème “Didier Barcco, bête de sexe” finissent par lasser.

Que l’on se rassure, le reste de l’album est tout de même de bonne tenue, avec quelques gags absolument énormes, comme la (brève) rencontre avec Baron Samedi (“Si ça se coupe en deux au pump-action shotgun, c’est que ça n’est pas magique!”, si ce n’est pas de la belle phrase de rôliste, ça!), l’historique du bonbon “Pirate”, le poème en page de garde ou l’histoire-bonus “Vendetta au Babar-Pradesh”.

Résumons: ce deuxième tome est moins bon que le premier, ce qui signifie qu’il est quand même très bon et très drôle. Enfin, quand on apprécie l’humour réaco-parodique-mais-un-peu-réac-quand-même de Monsieur le Chien. Moi ça m’a fait rire, ce qui me vaudra sans doute de finir contre le mur le jour de la Révolution, mais j’assume.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :