Blog à part Rock et metal progressifs, science-fiction, jeu de rôle et divagations de vieux gauchiste; maison fondée en 2002

Distorted Harmony: Chain Reaction

Le groupe de métal progressif israélien Distorted Harmony m’avait tapé dans l’oreille il y a deux ans avec Utopia, leur premier album, Chain Reaction vient faire plus que confirmer cette impression: on a ici un groupe qui a tout pour se hisser parmi les grands.

Musicalement, Distorted Harmony vient de positionner quelque part entre Dream Theater et TesseracT en incorporant des éléments de métal progressif classique et des sonorités issues du djent, mais sans jamais perdre de vue l’aspect mélodique. Bon, l’influence Dream Theater est encore très présente, mais il y a pas mal d’éléments qui pointent dans une direction plus originale.

Chain Reaction comporte neuf pistes, pour un total de cinquante-quatre minutes, avec des morceaux qui oscillent entre deux et dix minutes; un format somme toute assez classique pour le genre. Les longs epics sont rares, ce qui évite d’être inutilement baladé.

Comparativement à Utopia, Chain Reaction est plus clairement métal. Il y a certes des parties plus calmes, plus “classiquement” progressives dans les morceaux longs que sont “Misguided” et “Methylene Blue”, mais la tonalité générale de l’album est nettement plus rentre-dedans, avec “Every Time She Smiles” et “Children of Red”, qui lancent la machine avec brio, ou “As One”, et “Natural Selection” aux sonorités plus modernes.

Il y a aussi quelques bizarreries, comme le bref, mais très électronique instrumental “Nothing (but the Rain)”, mais ça reste dans le ton général de l’album et ça ne dérange pas plus que ça. Au reste, je n’ai pas vraiment trouvé de morceau faible dans Chain Reaction; quelques pistes plus moyennes, mais rien de vraiment dommage – et surtout des morceaux exceptionnels, comme “Methylene Blue”.

Les amateurs de métal progressif ne devraient pas hésiter à jeter une oreille attentive sur cet album: avec Chain Reaction – disponible à l’écoute et au téléchargement sur Bandcamp – Distorted Harmony tape juste et vient jouer assurer sa place parmi les meilleures formations du genre.

Et si vous êtes une feignasse ou que vous n’aimez juste pas Bandcamp, le groupe a mis l’album en écoute intégrale sur YouTube:

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :