Les dix raisons pour aller au Night of the Prog Festival

Night of the Prog 2015
Cet article est le numéro 1 d'une série de 5 intitulée Night of the Prog 2015

Avertissement sans frais, je reviens de la Planète Prog, aussi connue sous le nom de Night of the Prog Festival, au Loreley Freilichtbuhne, en Allemagne. Si vous n’aimez pas le rock progressif, je vous conseille de faire un break de mon blog cette semaine, parce que ça va sentir la musique de vieux.

Mais si vous aimez ça, je peux vous donner dix bonnes raisons d’aller à ce festival:

  1. Il y a du rock progressif.
  2. Il y a du métal progressif.
  3. Et personne ne s’entretue.
  4. Même si vous êtes vieux, dégarni et que vos goûts musicaux ont trente ans de retard, vous allez croiser quelques milliers d’âmes sœurs. Et si vous êtes jeune, y’en a aussi.
  5. Vous adorez les instruments exotiques, genre Léode, Kelstone, stick Chapman, vibraphone, basse à double manche et autres guitares à cordes surnuméraires.
  6. Si vous aimez la bière, on y trouve désormais de la Guinness; sinon, il y a aussi de la bière allemande.
  7. Vous allez croiser des Français, des Suisses, des Belges, des Hollandais, des Espagnols, des Italiens, des Anglais, des Scandinaves et même un Chilien ou un Canadien. Ah, et des Allemands, aussi; beaucoup.
  8. C’est quand même un des plus beaux sites de concert du monde.
  9. Il y fait (presque) toujours beau, (presque) toujours chaud et il ne pleut (presque) jamais.
  10. Parce que fuck yeah prog rock! Et que hurler “BORN WITH A HEART OF LOTHIAN” avec cinq mille personnes, ça n’a pas de prix!

Naviguer dans cette série

Night of the Prog 2015, premier jour

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :