Dyonisis: Intoxicated

Parmi les choses très bizarres que j’ai pu écouter au cours de mes folles années, il y avait Bel Canto, un groupe de pop-rock-électro-avant-l’heure à voix féminines, dont je retrouve quelques intonations dans Intoxicated, le premier album des britanniques de Dyonisis.

Je retrouve dans cet album le côté rock folkoïde planant et lumineux de Shimmering Warm and Bright, avec une composante électro beaucoup plus présente. Ça fait un peu penser à Dead Can Dance et à d’autres groupes de folk-électro, du genre Qntal.

Intoxicated compte onze postes de longueur moyenne (entre cinq et six minutes), pour une durée de presque une heure. Si c’est peu prog dans la forme, ça l’est beaucoup plus dans le fond, pour la puissance évocatrice de la musique; il y a là incontestablement matière à une musique d’ambiance pour un univers de science-fiction, onirique et/ou mystique.

La force principale de Dyonisis est sans conteste son duo vocal féminin, Nel et Lou (cette dernière étant également au piano) qui joue avec brio des harmonies vocales. Le bassiste et le guitariste qui les accompagnent ne sont pas en reste, mais l’ensemble est quelque peu pénalisé par une batterie électronique peu inspirée.

Le défaut est somme toute mineur je pourrai aussi râler sur le côté répétitif répétitif de certaines pistes, mais c’est le genre qui veut ça) et ne parvient pas à gâcher la qualité intrinsèque de cet album.

Il est cependant difficile pour moi de recommander à l’un ou l’autre d’entre vous ce qui est surtout un coup de cœur perso. Heureusement, Intoxicated est disponible au téléchargement sur Bandcamp, avec une bonne sélection des morceaux (neuf sur onze) également à l’écoute, pour se faire une idée.

Je vous propose aussi l’extrait “Arachne’s Song”:

http://www.youtube.com/watch?v=Eqj2aSHRTTc

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 commentaires sur “Dyonisis: Intoxicated”

%d blogueurs aiment cette page :