Elder: Lore

Elder: Lore

Je précise tout de suite que Elder et son troisième album, Lore, m’ont été recommandés par quelqu’un, mais je ne me souviens plus qui. L’argument étant “j’ai lu tes chroniques musicales (“ah, c’était toi?”) et à mon avis, ça devrait te plaire.” Pour reprendre une expression entendue récemment, disons que je ne déteste pas.

Elder est un trio américain qui propose une musique qui oscille entre le heavy-metal à l’ancienne, façon fin des années septante, le rock psychédélique et le stoner. Je précise aussi que ce sont des petits plaisantins, vu que le premier riff de guitare de l’album semble tout droit sorti des cordes de Steve Howe, le gratteux en chef de Yes.

Lore ne compte que cinq pistes, mais la plus courte fait neuf minutes et demie et l’album aligne près d’une heure de musique. Ce n’est pas du prog, mais ça pourrait. Les experts noteront d’ailleurs quelques similitudes dans certains passages instrumentaux, mais vus à travers un prisme déformant – un peu comme si le prog en question avait passé dix ans dans une prison californienne à pousser de la fonte.

Le souci, c’est que le stoner, ce n’est pas trop mon truc et qu’en plus, Elder a un peu trop tendance à taper dans le son vintage qui gratte, du genre à donner l’impression d’être tiré d’un vinyl rayé d’usine. Je suis également très loin d’être fan avec ce style de production qui donne l’impression que le studio était situé au fond d’un tunnel.

Mais, comme mentionné, je ne déteste pas. Il y a un petit côté bien sympathique à cette musique qui se situe au carrefour entre plusieurs genres avec lesquels j’ai plus ou moins d’affinités et, niveau composition, les longs morceaux permettent à Elder de développer son talent.

Je conseille donc à ceux qui aiment le psychédélique graisseux, genre stoner, d’aller jeter une oreille sur Lore. L’album étant disponible sur Bandcamp, rien de plus facile.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :