Elyose: Théogyne

Bonne année 2013, la foule! Pour cette première chronique de l’année nouvelle, inutile de prendre des gants: on se connaît, pas la peine d’y aller mollo au début, lançons-nous tout de suite avec un groupe de métal assez inhabituel: les Français de Elyose et leur premier album, Théogyne.

Découverte via Progressive Area, la musique d’Elyose mélange métal à chanteuse et électro. Certes, ce n’est pas hyper original et, dans un registre sensiblement similaire, j’avais déjà chroniqué Blood Stain Child l’année passée. Ici s’ajoute un chant en français, signé Justine Daaé, qui rappelle un peu Maïko, la chanteuse d’Arrakeen. Mylène Farmer, aussi, mais ça, ce n’est pas forcément une bonne nouvelle…

Il faut avouer que, d’une façon générale, le mélange fonctionne plutôt bien: les douze morceaux qui composent Théogyne sont de bonne facture, avec peut-être un poil de répétition, mais je suppose que c’est dû à la voix, qui ne varie pas beaucoup de registre. Le côté électro est nettement moins présent que dans Blood Stain Child, ce qui donne une autre atmosphère à l’album: plus posé, moins speed.

Le chroniqueur de Progressive Area affirme que la musique d’Elyose prend tout son relief en concert, ce que d’une part je n’ai nulle peine à croire et que, d’autre part, j’aimerais bien pouvoir vérifier un jour. J’espère que le groupe va pouvoir percer: il a pas mal de qualités pour cela, malgré les petits défauts – bien normaux – de ce premier album.

Théogyne est donc un album à découvrir, que je recommande chaudement à ceux qui veulent écouter un métal symphonique, variante « à chanteuse », quelque peu différent. Il est disponible sur un peu toutes les plateformes légales de téléchargement.

Alias

Stéphane “Alias” Gallay, graphiste de profession, quinqua rôliste, amateur de rock progressif, geek autoproclamé et résident genevois, donc grande gueule. On vous aura prévenu.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Cuchulain dit :

    Bof… Je suis allé écouter sur myspace. La chanteuse « chante jolie » comme disait un ami à moi, mais à part ça.
    Cuchulain Articles récents…Le hobbit nouvelle traduction – avis finalMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :