Empowered

Je crois que j’ai déjà dû mentionner sur l’ancien blog Empowered, bande dessinée écrite et dessinée par Adam Warren. Comme le cinquième volume de la série est sorti récemment, je vais revenir dessus (blague eyldarin, toussa).

Empowered est une super-héroïne. Pas exactement le modèle qui sauve le monde, mais plutôt celui qui se fait régulièrement kidnapper et ficeler dans des positions humiliantes. Pas spécialement douée (mais pas complètement incompétente), affublée d’une tenue intelligente abominablement moulante et très fragile, elle est la risée de la communauté super-héroïque.

Dans l’absolu, l’histoire semble être une excuse douteuse pour dessiner des filles maxi-pulmonées affublées de combinaisons moulantes dans des positions bondage, tout en lançant quelques piques bien senties sur le genre “bédé de super-héros”. Seulement, on parle ici d’Adam Warren, auteur et dessinateur particulièrement doué.

Ce cinquième volume confirme ce que je soupçonnais depuis un moment: passés les deux premiers chapitres de la série, destinés à poser les personnages et qui semblait être une excuse à fan-service érotique, Empowered révèle une trame narrative subtile et particulièrement forte. Avec les événements de ce chapitre, ça ne rigole plus!

Une des grandes qualités de cette bédé est également le style d’Adam Warren: clairement influencé par les mangas, il se détache cependant de ses modèles, notamment par son travail quasiment uniquement réalisé au crayon à papier; le dessin a une fausse apparence de croquis, tout en étant très détaillé et très dynamique.

Personnellement, ce qui m’impressionne le plus dans le travail d’Adam Warren, c’est la façon avec laquelle il joue avec les codes du genre: il décortique la bande dessinée de super-héros pour en détourner les conventions, tout en multipliant les clins d’œil ses lecteurs. C’est un véritable travail de satiriste, mais pas seulement un travail de démolition – ce serait trop simple. Pour moi, Adam Warren est à placer au même niveau que des auteurs tel qu’Alan Moore ou Warren Ellis dans un travail de redéfinition du genre.

Sans oublier la dimension cul d’Empowered, c’est une série qui, sous ses airs de ne pas y toucher (ou de toucher à – voire tripoter – plein d’autres choses), se distingue comme une œuvre majeure.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Empowered”

%d blogueurs aiment cette page :