Enslaved: RIITIIR

Si, comme moi, vous avez tendance à être musicalement bipolaire, du genre à aussi bien apprécier le rock progressif le plus mélodique et le métal le plus brutal, alors RIITIIR, nouvel album des Norvégiens de Enslaved, est non seulement fait pour vous: il est à votre image. C’est fort, hein?

Or donc, comme vous le savez sans doute si vous suivez l’actualité du groupe depuis un moment – ou si vous avez lu mes précédentes chroniques sur Vertebrae ou Axioma Ethica Odini – Enslaved est un groupe qui a commencé sa carrière dans le black-métal viking délicat comme une ponceuse à béton, avant de se lancer dans le métal progressif. Mais sans abandonner le côté black-métal. Ça surprend.

Du coup, RIITIIR propose plus d’une heure d’un mélange des plus schizophrènes: moitié prog, moitié black, avec pas grand-chose entre les deux. Du coup, on a sur cette galette une panoplie de huit morceaux, pour un total de soixante-huit minutes (faites le calcul: ça fait une moyenne de plus de huit minutes par morceau), d’un métal qui alterne passages lourds et growlés (ou d’un mélange growl-scream) et périodes mélodiques, voire aériennes, accompagnées d’une voix en clair.

C’est particulièrement frappant sur les deux premiers morceaux, “Thoughts Like Hammers” et “Death in the Eyes of Dawn”, mais tout l’album est sur ce ton. C’est assez déroutant – sauf, bien évidemment, si on a déjà écouté les deux ou trois albums précédents, auquel cas on est habitué.

C’est d’ailleurs un peu le problème principal (quoique mineur) de cet album: Enslaved y poursuit le chemin qu’il a commencé à tracer il y a huit-dix ans, sans beaucoup de surprises. J’ai cependant l’impression que les parties “progressives” de l’album sont plus nombreuses que précédemment.

Malgré cette légère impression de faible renouvellement, voire de lassitude (soixante-huit minutes, c’est long!), RIITIIR est un excellent album, qui propose des sonorités rares dans le monde du métal, et surtout du death/black.

Pour soutenir Blog à part / Erdorin:

Blog à part est un blog sans publicité. Son contenu est distribué sous licence Creative Commons (CC-BY).

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez me faire des micro-dons sur Flattr, sur Liberapay, sur MyTip ou sur uTip (si vous n'avez pas de sous, uTip propose également de visionner des pubs). Je suis également présent sur Tipeee pour des soutiens sur la longue durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Enslaved: RIITIIR”

%d blogueurs aiment cette page :